add share buttons
June 20, 2021

TOTAL SENEGAL : Hausse de 4% de bénéfice en 2020

Le bénéfice après impôts de la société Total Sénégal, filiale de la multinationale du même nom, a connu une progression de 4% au terme de l’exercice 2020 comparé à celui de 2019. L’annonce est des dirigeants de l’entreprise.

Ce bénéfice s’est établi à 6,063 milliards de francs Cfa contre  5,827milliards de francs Cfa à l’issue de l’exercice 2019, soit un accroissement de 236 millions de francs Cfa, selon les responsables de cette société de distribution d’hydrocarbure. Ils expliquent cette performance malgré la baisse des ventes  par une série de facteurs. En effet,«le fait que le résultat de 2019 avait été amoindri par le paiement d’un redressement fiscal de 1,5 milliard de de francs Cfa, le fait que le résultat de 2020 intègre le produit net lié au dédommagement reçu dans le cadre du projet BRT (Bus rapide transit) pour un montant de 700 millions de de francs Cfa, le professionnalisme et l’expertise des équipes et l’optimisation des coûts», avancent-ils.

Baisse

A en croire la société Total Sénégal, le chiffre d’affaires a ainsi connu une baisse de 14%, passant de  454 milliards de francs Cfa en 2019 à 387milliards de francs Cfa durant la période sous revue.  «Cette contreperformance a été occasionnée par les ventes de marchandises qui ont été comprimées de 64 milliards  de francs Cfa avec une réalisation de 379 milliards de francs Cfa. De leur côté, les travaux et services vendus ont enregistré une hausse de 177 millions de francs Cfa à 3,024 milliards de francs Cfa contre 2,847 milliards de francs Cfa  antérieurement. Les autres produits aussi connaissent un accroissement de 122 millions de francs Cfa à 2,013 milliards de francs Cfa contre 1,891 milliard de francs Cfa  en 2019», poursuit l’entreprise.

L’examen des états financiers révèle une bonne maîtrise des charges d’exploitation qui baisse de 15,37% avec un niveau  global qui  passe de 431,690milliards de francs Cfa en 2019 à 365,333milliards de francs Cfa un an plus tard. «Cette maitrise est liée essentiellement au poste Achats de marchandises qui s’est contracté de 80 milliards à 305milliards de francs Cfa contre 385milliards de francs Cfa en 2019. Pour leur part, les Services extérieurs ont augmenté de 8 milliards, se situant à 42milliards de francs Cfa contre 34 milliards en 2019», explique la société de distribution d’hydrocarbure.

Progression

La valeur ajoutée de la société connaît une «baisse de 6% à 21,907milliards de francs Cfa contre 23,284milliards de francs Cfa un an auparavant». De leur côté, «les charges de personnel se retrouvent avec une progression de 956 millions à  7,134milliards de francs Cfa contre  6,178milliards de francs Cfa au 31 décembre 2019. Quant à l’excédent brut d’exploitation, il s’est replié de 13,64%, s’élevant à 14,772milliards de francs Cfa contre 17,106milliards de francs Cfa en 2019», indique l’entreprise. La même tendance baissière  est relevée «au niveau du résultat d’exploitation. Il a été comptabilisé à 10,595milliards de francs Cfa au 31 décembre 2020 contre 12,247milliards de francs Cfa à la même période de 2019».

Comment vont se décliner les perspectives de la Total Sénégal pour l’exercice 2021 ? Sur ce point, les dirigeants de la société se veulent rassurants et optimistes. «Malgré le contexte difficile (violentes manifestations en mars qui ont causé la destruction de plusieurs stations), les équipes de Total Sénégal sont mobilisées pour relever le défi de la remise en état urgente du réseau tout en limitant le manque à gagner», avancent-ils. Par ailleurs, ils sont d’avis que tout en poursuivant le renforcement de son leadership sur le marché sénégalais, leur entreprise va aussi continuer à développer ses ventes à l’export.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post NON APPLICATION DE ARRÊT DE LA CEDEAO SUR LE PARRAINAGE : Me Tine engage le combat contre l’Etat du Sénégal
Next post Emploi et formation des jeunes journalistes au Sénégal : Les fracassantes révélations des demandeurs de stage