Projet de loi sur l’homosexualité : la position de la majorité parlementaire !

Le groupe parlementaire Benno Bok Yakaar a sorti un communiqué de presse, ce samedi, pour s’exprimer sur la proposition de loi dont l’objet est de criminaliser l’homosexualité. 

«La législation du Sénégal qui date de 1966, donc depuis 55 ans, est claire et nette à ce sujet. Il n’est point besoin d’y ajouter ou d’en retirer virgule», estiment-ils. Dans le texte signé par Aymérou Gningue, le groupe parlementaire Benno Bok Yakaar de citer l’article 319 du Code Pénal en son alinéa 3 qui dispose que: Sera puni d’un emprisonnement d’un à cinq ans et d’une amende de 100.000 à 1.500.000 francs, quiconque aura commis un acte impudique ou contre nature avec un individu de son sexe. «Ces actes sont donc clairement bannis et punis par la loi au Sénégal. Notre pays, le Sénégal, n’a de leçons à recevoir de personne», indiquent-ils.

Aymerou Gningue et ses camarades déclarent, en sus, que le Président Macky Sall, garant de l’application des lois et règlements du pays, a répété que l’homosexualité n’est pas et ne sera pas reconnue dans notre pays, tant qu’il sera à la tête du Sénégal. Car cela est en porte à faux avec notre religion, nos valeurs et notre culture. «Par conséquent, que ceux qui cherchent à se signaler à l’attention du public en cette veille d’élection locale, se trouvent d’autres sujets car celui-ci n’en est pas un. La loi en vigueur et la position inébranlable du Président Macky SALL sont sans équivoque possible», disent-ils. «Par conséquent, que ceux qui cherchent à se signaler à l’attention du public en cette veille d’élection locale, se trouvent d’autres sujets car celui-ci n’en est pas un. La loi en vigueur et la position inébranlable du Président Macky SALL sont sans équivoque possible», disent-ils.

Previous post PRÈS DE 800 SOURCES DE RAYONNEMENTS RECENSÉES PAR L’AUTORITÉ SÉNÉGALAISE DE RADIOPROTECTION ET DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (OFFICIEL)
Next post La Commission vérité et réconciliation recommande des poursuites contre Jammeh