add share buttons
September 18, 2021

“Le sens du combat sans vainqueur ni vaincu…” (Par Cheikh Tidiane Sy Al Amine)

Il y a de ces guerres qui ne méritent pas d’être vécues.

Non par couardise mais par bon sens et par sens de la mesure.
J’ai fait le choix de ne pas combattre contre les impurs

,Et d’assister sans broncher aux combats des purs

Des combats qui finiront sans vainqueur ni vaincu mais dont les stigmates nous marqueront à vie et à vue.
J’ai fait le choix intelligent d’éviter une guerre fratricide

Sans adversaire, ni gagnant mais nous menant au génocide.

J’ai fait le choix de faire fi des critiques de tous bords

Car le silence me rend inexorablement plus fort.
J’ai fait le choix de braver les foules en folie ,Pour maintenir le fragile cordon qui lie nos colis.

J’ai fait le choix de la symbiose entre la science et l’action

Et Je renie leur destructrice opposition.
Je suis prêt à assumer l’héritage d’un legs spirituel et non l’héritage d’une guerre fratricide.

Je ne pensent pas que la trajectoire des familles bénies finie par un génocide

Telle la noble lignée du Prophète dont l’histoire est parsemée de conflits.
Le fitnatoul Koubra a été une tache noire de l’histoire de la famille du Prophète et de sa compagnie. Le temps des guerres saintes est révolu dans notre monde en perdition. Où seule la guerre spirituelle mérite d’être menée pour atteindre l’absolution,

Le Djihadou Nafs pour qui nous avons perdu plusieurs batailles.
J’ai choisi de me battre pour des combats sans failles Des combats virtuels source de réarmement spirituel

Ou tout au moins des combats réels source d’avantage matériel
J’ai choisi de défendre les causes et non les personnes ;

Les causes défendues par notre patriarche sans l’aide de personne. Sinon de son Seigneur et de ses compagnons de même foi

Les causes qui nous ont permis de préserver notre foi

Malgré les soubresauts de l’histoire, contre vents et marées.
Tout ça pour ça ! Ai-je envie de m’écrier. Non, chers frères ! je ne vous suivrai pas sur ce chemin Qui, à coup sûr, ne m’inspire que du dédain

Qui, forcément, ne nous mènera nulle part ,Sinon à la dérive contre tous les remparts.
Nos embarcations fragiles voguent à travers les méandres d’un océan tumultueux

Où des défis plus importants nous interpellent dans ce monde insidieux.

Je refuse de mener des combats sans fin contre le néant
Je refuse les exercices autodestructeurs à mon corps défendant

.Auxquels m’invitent des esprits malveillantsTels nos pères et grands-pères l’ont vécu avec peine.

Quid alors de nous autres les petits poucets aux allures naines ?
Je me le refuse et vous enjoint à en faire autant.Menons des combats utiles et gratifiants

Car aux faux-problèmes il n’y a point de solution, Comme il n’y a point de réponses aux fausses questions.

L’avenir nous édifiera.
Cheikh Tidiane Sy Al Amine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Darou Mouhty: Macky a présenté ses condoléances à la famille de Borom Darou…
Next post Urgent-Nécrologie: Hissène Habre décédé du Covid-19…