Alexia Kanté, qui boostait les formes des dames, condamnée

L’Ivoirienne Alexia Kanté qui a été arrêtée par la Sûreté urbaine (Su) la semaine dernière, a été condamnée à un mois de prison ferme. Elle a été jugée hier lundi, au tribunal des flagrants délits de Dakar. Alexia était venue à Dakar sur demande de clientes qui voulaient augmenter leurs fesses, remodeler leur nez ou booster le volume de leurs seins.

Mona Alexia Flory alias Alexia Kanté, 32 ans, mariée, mère de 3 enfants et titulaire d’un Master 2 en droit des affaires, avait la chance de travailler dans le secteur de la banque. Seulement, l’Ivoirienne avait une autre passion : les soins de corps. Elle s’est ainsi lancée dans le domaine de l’esthétisme, après une formation accélérée d’une durée de 2 mois dans un institut de beauté à Paris. Elle met en place un institut de beauté à Abidjan. Cependant, Alexia Kanté ne fait pas de pédicure et de manucure. Elle fait des interventions médicales pour des femmes qui souhaitent soit augmenter leurs fesses, retoucher leur nez ou bien booster le volume de leurs seins. Alexia injecte à ses patientes de l’acide hyaluronique. Une injection cutanée, promettant une beauté esthétique, une forme généreuse, elle a eu à se rendre dans beaucoup de pays africains, dont le Togo, le Burkina, le Bénin… Suite à la demande de clientes, elle passe au Sénégal au début du mois d’août passé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Guinée: L’armée entame le remplacement des autorités civiles
Next post Appelez-le , désormais, Abdoulaye Wade Khouma…Par Ibrahima NGOM Damel