add share buttons
June 20, 2021

Réduction du coût des tests Covid-19 : Le Sénégal étudie la question

Les tests Covid-19 pour les voyageurs sont jugés très chers au point que l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) a demandé que leur coût soit revu à la baisse. Le Sénégal affiche une volonté d’appliquer cette recommandation, selon le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr.

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, même s’il souligne que le taux de vaccination contre le Covid-19 est de 85% au Sénégal, reconnait tout de même qu’il y a des difficultés d’acceptation du vaccin. Travaillant pour ‘’aller vers une acceptation globale de la vaccination’’, Abdoulaye Diouf Sarr de noter des difficultés à le faire adopter dans des localités comme ‘’Tambacounda, Kédougou et Kaffrine’’. Le ministre l’a fait savoir lors d’une conférence à Sup de Co sur ‘’Le relèvement de Dakar, nouvel up’’ où les ressortissants des autres pays viendraient se soigner. S’il a vanté l’investissement fait pour relever le plateau technique médical de la capitale où on ne dénombrait, selon lui, que trois IRM avant la survenue de la deuxième alternance politique en 2012, le ministre de la Santé annonce l’inauguration, prochainement, par le Président Macky Sall, de quatre nouveaux hôpitaux à Touba, Kaffrine, Sédhiou entres autres.

L’autre sujet sur lequel est intervenu le ministre de la Santé concerne les tests Covid-19 pour les voyageurs et pour lesquels une recommandation est faite par l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) pour que leur coût soit revu à la baisse en les faisant passer de 50 à 25 mille francs. Si la Côte d’Ivoire et le Mali applique déjà cette recommandation, ce n’est pas encore le cas pour le Sénégal qui affiche une volonté d’appliquer cette recommandation. ‘’Le Sénégal est un pays avant-gardiste. IL travaille de manière permanente dans la prise en charge des pathologies. Nous allons étudiez la question rapidement pour que notre pays ne soit pas à la traine’’, soutient le ministre de la Santé qui intervenait hier sur  la radio Rfm. Diouf Sarr en a profité pour annoncer que l’Hôpital principal va ‘’être transformé en un hôpital de niveau 4 pour prendre en charge toutes les pathologies’’. Face à la tendance baissière du Covid-19 au Sénégal, il a invité à ne surtoutpas baisser la garde en continuant de respecter les gestes-barrières pour contenir davantage l’évolution de la pandémie.  Incitant les Sénégalais à se  faire vacciner contre  le Covid-19, le ministre Abdoulaye Diouf Sarr souligne que ‘’le vaccin protège’’ contre cette maladie qui prend en otage le monde.

LeMandat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post INCENDIE A L’HOPITAL DE LINGUERE : Le Sames décrédibilise l’enquête et indexe l’Etat
Next post ALLIANCE POUR LA RÉPUBLIQUE DE BIGNONA : Assome Diatta recrute dans l’Ucs de Baldé