add share buttons
June 19, 2021

Programme d’automisation économique de la ville de Dakar : Le maire Soham Wardini veut éviter aux femmes le syndrome des maitrisards-Boulangers

Pour éviter la faillite dans leurs entreprises qu’ils auront à créer dans la cadre du Programme d’autonomisation économique de la ville de Dakar, le maire de la ville de Dakar, Mme Soham Wardini de souligner qu’il n’y a pas meilleur moyen d’y parvenir que la formation. Ce n’est pas les maitrisards du temps du régime socialistes qui diront le contraire pour en avoir fait l’amère expérience si l’on s’appuie aux propos de Mme le maire de Dakar lors de la cérémonie d’attestation de formation et de financement de groupement de femmes et de jeunes hier à l’hôtel de ville.

Sans formation, les femmes et les jeunes ne pourront pas faire prospérer les entreprises qu’ils vont créer et pour lesquelles ils recevront un financement. C              ‘est ce qu’a compris la mairie de Dakar    en mise sur la formation pour éviter aux bénéficiaires du programme d’autonomisation économique de la ville de Dakar de ne pas   connaitre le syndrome des maitrisards boulanger qui financés par l’Etat du Sénégal avaient vus leur projet tomber à l’eau du temps du président Abdou Diouf. « Si on se rappelle des maitrisards d’il y a quelques années, on les avait financés à hauteur de 20 millions. Ces maitrisards ont connu la faillite au bout de moins de trois mois », rappelle Madame le maire de Dakar qui s’exprimait hier lors de la cérémonie de remise d’attestation à des groupements de femmes formés et financés dans le cadre programme d’autorisation économique de la ville de Dakar en partenariat avec fonds de développement et de solidarité municipal (Fodem). Rendant « un vibrant hommage » à son prédécesseur le maire Khalifa Sall, initiateur du projet de formation d’accompagnement des groupements de femmes et de jeunes  qui s’articule autour « de  la transformation de céréales locales, des fruits et des légumes, la teinture, la couture et la gestion de projet », Mme Soham Wardini de souligner que « l’Etat du Sénégal à travers la personne de son excellence le président Macky Sall a pris des initiatives fortes favorisant l’inclusion financière des femmes et des jeunes ».  C’est ainsi qu’au niveau local, Mme le maire de Dakar dit avoir « impulsé un important programme de formation et d’autonomisation des femmes à travers la création du fonds de développement et de solidarité municipal (Fodem) qui vise à accompagner les femmes dans le financement de leurs activités génératrices de revenus » et de faire un suivi de leurs activités. « A ce titre les bénéficiaires ont bénéficié d’une formation en entreprenariat féminin notamment sur les bases fondamentales de l’entreprenariat. Il en est de même sur la formation en éducation financière qui a permis d’acquérir des connaissances et des compétences nécessaires dans le domaine de la gestion financière tout en renforçant les capacités d’analyses, facteur de risque d’échec dans les entreprises », souligne Mme Wardini. En partenariat avec le Réseau des associations pour le bien être communautaire le Radec, « le programme a démarré en 2018 avant d’être scellé en 2020 », selon Mme le maire de Dakar qui annonce la reprise des activités de formation en juin  prochain  après la pause due aux restrictions relatives à la pandémie du Covid-19. Faisant le bilan du programme, Mme Wardini d’informer que la première phase de janvier à mars 2020 a permis de former   392 femmes repartis sur 8 collectivités territoriales de Dakar alors que « 1472 femmes et jeunes ont été formés » lors de la seconde phase si l’on s’en tient aux chiffres avancés par Mme le maire de Dakar. « Ce qui représente un total de 1864 bénéficiaires depuis janvier 2020. La ville de Dakar s’engage à appuyer les porteurs de petits projets après le remboursement de leur prêt. Un total ce programme a formé 63 milles femmes touchant 2293 bénéficiaires pour un montant de 140 millions de Cfa », argumente Mme Wardini qui annonce la création de 10 milles emplois par la mairie d’ici à 2023 en partenariat avec la fondation Mastercard. Elle annonce que La ville de Dakar  est candidat pour organiser la 6eme édition du Forum mondial de l’économie social et solidaire prévue en 2023 avant d’informer l’ouverture l’école des entrepreneurs de Dakar à travers grâce à un « Link » entre  l’association internationale des maires, la ville Montréal et la ville de Dakar.

lemandat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Sortie de l’EP Pirates par Yelloword : Une farouche volonté de dynamiser le mouvement hip hop
Next post Horreur à Guédiawaye: Un laveur de voiture tue son ami en manipulant maladroitement une arme à feu