Ousmane Sonko: « Il y a un malaise très profond dans la Gendarmerie et la police »

Limogeage ou démission ? Le remplacement du Général Jean Baptiste Tine du Haut Commandement de la Gendarmerie nationale, suscite moult interrogations. Pour le leader de Pastef, Ousmane Sonko, cette éviction qui intervient à juste deux mois du départ à la retraite du Chef en Bleu, illustre le grand malaise qui sévit dans la maréchaussée.

En conférence de presse, le patriote en chef a aussi fustigé le recrutement de nervis qui sèment la terreur dans les différentes contrées traversées par la délégation présidentielle lors de la tournée dite économique entamée depuis le 12 juin dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post FORMATION DES MONITEURS : La fédération sénégalaise de Golf veut une équipe compétitive avant les JOJ Dakar 2026.
Next post Macky dans le Djolof : Guerre larvée entre Aly Ngouille et Samba Ndiobène Kâ