add share buttons
July 30, 2021

FORMATION DES MONITEURS : La fédération sénégalaise de Golf veut une équipe compétitive avant les JOJ Dakar 2026.

Le Golf est une discipline pas bien  connue  des  sénégalais car pas assez pratiquée.  Pourtant elle fait partie des disciplines  qui feront partie de la compétition lors des jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) qui doivent se tenir au Sénégal en 2026. Pour présenter une équipe compétitive, la fédération sénégalaise de Golf a organisé une formation de 21 moniteurs afin de vulgariser la discipline.

La Fédération Sénégalaise de Golf a désormais un défi à relever. Hier,  lors de la cérémonie de clôture de la formation des moniteurs, le deuxième vice-président a reconnu que le golf est une discipline méconnue  de la masse des sénégalais et qu’il faudra inverser la tendance pour mettre en place une équipe compétitive avant 2026 correspondant à la date des jeux olympiques de la jeunesse  de Dakar.

Selon Sidy Guéye, 2ème vice-président de la Fédération sénégalaise de Golf, certes il sera difficile d’y arriver mais rien n’est impossible. « Le rôle de la Fédération est de développer la discipline. Et si nous n’avons pas de moniteurs, il va être difficile pour nous d’y parvenir. C’est ce qui nous a amenés à organiser cette session» a soutenu M. Guéye. Pour y arriver, le vice-président de la Fédération de  golf rassure qu’ils ont une politique déjà sur place parce que pour développer, il faut déjà passer par des écoles de golf qui vont contribuer à la formation des jeunes. «Il est vrai que le développement et la création de ces écoles, c’est pour identifier, former et accompagner les jeunes pour les JOJ de 2026»  soutient-il.

Toutefois, la politique de la fédération sénégalaise de golf ne se limite pas en 2026 car pour eux au-delà de cette année il faudra faire de sorte que la pratique de cette discipline  puisse être pérennisé et si possible faire partie des sports phares de notre pays. «Au-delà de ça, nous envisageons d’avoir une équipe fédérale qui va représenter le Sénégal partout à travers le monde et former des champions qui pourront rapporter beaucoup de devises au Sénégal. Nous voulons former des moniteurs qui vont assurer la formation dans toutes les régions du pays où nous pourrons les organiser, les structurer comme les autres fédérations qui disposent de ligues dans les régions. Nous n’avons pas encore cette structuration mais c’est notre ambition et nous le faisons avec le ministère des Sports » rassure  Sidy Guéye.

21 Moniteurs  de 1ier degré formés

Le stage de moniteurs de 1er degré de golf est une première pour la Fédération de Golf. C’est pourquoi, Marième Kâne Diallo, Directeur de la Formation et du Développement sportif qui a  représenté le ministre des sports, Matar Bâ, a exprimé tous ses encouragements en direction des stagiaires et de félicitation à la DTN de Golf qui a pris l’initiative.

Ainsi elle ajoute que la formation est continue, elle est permanente et le ministère des Sports se tiendra à la disposition de toutes les fédérations et de la Fédération de Golf aujourd’hui pour que celle-ci ait des techniciens de qualité qui puissent développer la discipline partout au Sénégal.

Durant cette formation qui a duré 21 jours, 21 récipiendaires ont subi la formation théorique au CNEPS de Thiès avant de faire la pratique au niveau de Golf de Saly. Les moniteurs sont venus des 4 clubs les plus représentatifs du Sénégal que sont le Technopole, le Golf de Saly, Cap Skiring  et  le Méridien.

Lemandat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Guinée : Alpha Condé veut procurer de l’énergie à Macky Sall
Next post Ousmane Sonko: « Il y a un malaise très profond dans la Gendarmerie et la police »