add share buttons
October 26, 2021

Le centre Gindi au cœur d’une mafia du sexe

Read Time:34 Second

S. Adamo, une cuisinière à la retraite, a recruté trois jeunes filles du centre Ginddi qu’elle a entrainées dans un business de sexe.
Elles ont été enrôlées via une publication sur Facebook, rapporte L’Observateur dans sa parution du jour. 
La proxénète S. Adamo, domiciliée à Dieuppeul, organisait des rencontres sexuelles avec ces pensionnaires dudit centre dans un appartement privé et meublé à la Cité Mixta.
D’après les informations du journal, elle mettait les filles en rapport avec des hommes moyennant 40 000 Fcfa la passe.
Cette mafia du sexe a été démontée par la brigade des mœurs. Placée en garde à vue, Adamo a été déférée hier au parquet.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post AISSATOU CISSE, MINISTRE CONSEILLER : «L’appropriation de la terre par la femme demeure encore faible»
Next post Pour Cheikh Yérim le Sénégal est obligé de voter cette loi pour ne pas être sanctionné