add share buttons
June 20, 2021

JOURNEE MONDIALE DE LAVAGE DES MAINS : WaterAid invite le Sénégal à investir davantage dans le secteur de l’eau

À l’occasion de la journée mondiale du lavage des mains, WaterAid par la voix de son bureau régional à Dakar appelle le gouvernement à doubler ses investissements consacrés à l’eau salubre et à l’hygiène afin d’enrayer la propagation de la COVID-19 et de sauver des vies.

 Au Sénégal 76% de la population, plus de 12 millions d’habitants, ne disposent pas d’installation à domicile pour se laver les mains avec du savon et de l’eau salubre. Pourtant, le lavage fréquent des mains à l’eau et au savon est l’un des moyens les plus efficaces pour limiter la propagation de la COVID-19. Sans cette première ligne de défense, le risque de propagation du virus dans les communautés est accru. Pire encore, au Sénégal, 78 % des écoles ne disposent ni de savon ni d’eau pour le lavage des mains, ce qui rend les enfants vulnérables non seulement à la COVID-19, mais également à d’autres maladies infectieuses. Des millions d’enfants et de jeunes du pays sont contraints de ne pas se rendre en classe, car ils doivent parcourir de longues distances à pied afin de s’approvisionner en eau. Il est également habituel pour eux d’utiliser des buissons présents dans la cour de l’école en guise de toilettes. En raison du manque persistant d’eau salubre et de savon, les enfants sont non seulement exposés au virus, mais ils risquent également de le faire circuler dans leur communauté. Quant à ceux qui sont contraints de rester à la maison, ils sont privés d’une éducation essentielle à leur développement.

WaterAid appelle à doubler les investissements consacrés à l’eau salubre et à l’hygiène afin d’enrayer la propagation de la COVID-19

À l’échelle mondiale, trois milliards de personnes ne disposent d’aucune installation à domicile pour se laver les mains avec de l’eau salubre et du savon. De plus, un centre de santé sur quatre est dépourvu de ces installations élémentaires. En l’absence d’eau salubre, de bonne hygiène et d’assainissement, les centres de santé, qui sont censés garantir la bonne santé des patients, risquent de devenir des foyers de prolifération de la COVID-19. Le personnel de santé, lui, est confronté à cette maladie sans pour autant disposer des installations nécessaires pour se protéger et pour protéger les patients. En dépit de ces conditions déplorables, moins de 1 % des fonds destinés à la lutte contre la COVID-19 sont consacrés à l’accès à l’eau salubre, à l’assainissement et à l’hygiène à grande échelle. À l’occasion de la journée mondiale du lavage des mains, WaterAid Afrique de l’Ouest se joint à des milliers d’autres acteurs dans le cadre du concours « Art of Change », afin d’inciter les gouvernements à agir pour que l’eau salubre et l’hygiène soient accessibles à tous. Près de 27,000 personnes ont voté dans le cadre du concours « Art of Change » soutenu par des célébrités, faisant ainsi entendre leur voix sur cette question essentielle. La campagne a suscité l’intérêt de 285 artistes originaires de 44 pays différents qui ont conçu des illustrations inspirantes sur le thème de l’eau et de l’hygiène afin de mettre leur art au service du bien commun. Aujourd’hui, WaterAid dévoile l’œuvre lauréate choisie par le public : « Clean Water Saves Lives » de Holly Thomas (Londres). La composition saisissante de l’artiste va maintenant être présentée aux chefs de gouvernements. Elle sera accompagnée d’une lettre d’appui les exhortant à veiller à la démocratisation de l’accès à l’eau et à l’hygiène afin que chacun puisse se protéger et protéger sa communauté contre les maladies, y compris la COVID-19. Abdul-Nashiru Mohammed, Directeur par interim de WaterAid Afrique de l’Ouest a déclaré : « En pleine pandémie de COVID-19, alors que l’eau salubre et l’hygiène constituent une première ligne de défense indispensable contre la maladie, il est inacceptable que plus de 12 millions de personnes  n’aient toujours pas accès à des installations élémentaires de lavage des mains. Comment peuvent-elles se protéger efficacement contre cette maladie ainsi que d’autres maladies mortelles ? « Forts du soutien exprimé par des milliers de personnes dans le monde entier, nous appelons instamment notre gouvernement à se montrer à l’écoute et à doubler les investissements consacrés à l’eau salubre et à l’hygiène afin que chacun, y compris les plus vulnérables d’entre nous, ait la chance de vivre en bonne santé et en sécurité.

Abenatv

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post RESTAURATION ET VALORISATION DES TERRES SALEES : La production agricole du Sine vers la renaissance
Next post Sortie single sur la protection de l’enfant:Le morceau « karangué Xaléyi « présenté officiellement ce samedi