Inauguration mouvementée d’un poste de santé à Camberéne 2 : Entre récupération politique et brutalisation d’une journaliste

L’inauguration avant-hier du poste de santé de Camberéne 2 s’est déroulée de manière mouvementée.  Les partisans des différents candidats aux prochaines locales ont tenté d’en faire une récupération politique pour soutenir leurs candidats. On a eu droit à une guerre de tee-shirt entre souteneur des différents candidats. Créant un tohu-bohu indescriptible et de scènes de bousculades.

Un sono « défaillant » n’a pas facilité la tâche aux journalistes présent à cette cérémonie. Les journalistes avaient du mal à percevoir les discours prononcés à cet effet dont celui du ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr. Après dix mois de travaux, le centre de santé de Camberéne 2, d’un coût   de 100 millions de nos francs, est le   fruit de la coopération entre le Sénégal et l’Alliance Mondiale pour les Vaccins et la Vaccination (Gavi).  

La presse a fait les frais de cette inauguration mouvementée de ce poste de santé avec notre consœur, Yandé Diop, Senweb  qui a été brutalisé par un élément de la sécurité du ministre de la santé. Faisant montre « d’un excès de zèle », ce préposé à la sécurité tente de confisquer le téléphone de notre consœur en l’arrachant de ses mains au moment où cette dernière était de filmer une scène que le gars n’a pas voulu que notre consœur immortalise. Un acte que la presse présente à cette manifestation a tenu à condamner en disant « plus jamais ça ».

Ousseynou Gaye

Previous post Steps to create Your Relationship Better
Next post « Ceux qui ne veulent pas signer la charte de non-violence c’est leur affaire… »