« Ceux qui ne veulent pas signer la charte de non-violence c’est leur affaire… »

Le chef de l’Etat a appelé à des élections apaisée hier lors de son discours à la nation. Moustapha Niasse, le président de l’Assemblée nationale, a pris la balle au rebond, s’insurgeant aussi contre ceux qui ont refusé de signer la charte de non violence initiée par le cadre unitaire de l’Islam au Sénégal.

«Le président a invité les sénégalais à privilégier le commun vouloir de vie commune. Tout le monde est d’accord là-dessus même s’il y a certains qui ne veulent pas signer la charte de la non-violence, mais ça c’est leur affaire.

L’électeur sait qui choisir. La violence n’y a pas lieu d’être. Aujourd’hui encore, il y a eu des élections dans certains pays du monde où il y a eu des problèmes de violence. La violence est une mauvaise conseillère. Quand vous y recourrez en matière d’élection yangui togn.

Il y a la nécessité d’accepter les différences, dans les convictions et dans l’histoire pour faire un Sénégal encore plus démocratique. Notre pays est presque cité partout en Afrique comme un modèle de démocratie, alors faisons tout pour parfaire de ce modèle de démocratie continuons à nous tolérer.»

Previous post Inauguration mouvementée d’un poste de santé à Camberéne 2 : Entre récupération politique et brutalisation d’une journaliste
Next post « Y’a-t-il un tournoi plus méprisé que la CAN? »: