GRANDE MOSQUEE DE MBOUR : Les travaux suspendus à la promesse de Macky

Presque trois ans après la réélection de Macky Sall à la tête de la République, la promesse qu’il avait faite  pour la reconstruction de la grande mosquée de Mbour est jusqu’à présent d’actualité. En effet, le candidat Macky Sall avait envoyé l’architecte de la Présidence pour faire un constat et un bilan des travaux que les mbourois avaient entamés  pour la construction de l’édifice.

Trois années  après, les travaux sont à l’arrêt. Pourtant, auparavant,  les mbourois regroupé au sein de l’association «solidarité mbouroise» avaient lancé un élan de solidarité avec le  slogan «un mbourois un sac de ciment» qui avait connu une réussite notable grâce à une participation active de la population de la petite côte. Et presque en un an, les mbourois avaient mobilisé des millions de nos francs qui avaient  permis d’entamer les travaux. Arrivés en phase terminale  où il ne restait plus que la dalle, le Président avait envoyé une délégation conduite par la responsable du bureau d’architecture  et des Palais présidentiels, Mme Djouga Sylla Diouf.

Cette délégation, qui,  en présence du président du Conseil départemental, avait rencontré les sages, l’Imam Ratib ainsi que les jeunes, avait porté le message du Chef de l’Etat qui s’engageait à prendre en charge tous les travaux qui restaient à être effectués. Malheureusement, depuis lors, rien n’a bougé sur le chantier. La promesse du Président de la République est restée vaine. Une situation qui a entrainé une démobilisation de la population.

Depuis quelques jours, l’association « And bolo defaarat Thiocé Ouest » une association de voisins, a lancé une campagne de sensibilisation en direction des mbourois pour un regain d’engagement sur le projet de reconstruction de la Grande Mosquée. Ainsi, tous les leaders politiques surtout ceux de la majorité présidentielle sont invités  de nouveau à contribuer financièrement pour permettre de relancer les travaux à l’arrêt.

Cependant, un appel pressant est lancé au Président Macky Sall à honorer sa promesse. Depuis novembre 2007, la Grande Mosquée de Mbour n’est plus opérationnelle,  la dalle s’était effondrée. L’édifice démoli, un nouveau projet d’une Grande Mosquée et d’un Institut Islamique avait été présenté pour un coût d’1 milliard de Frs CFA.

Le comité de pilotage avait ainsi lancé l’opération « Un mbourois, 1000Frs », dans l’optique d’obtenir un million de contributeurs, ce qui équivaudrait à la somme d’1 milliard. Cette opération mise en œuvre, n’avait pas suffi à rassembler la somme nécessaire et une association  dénommée « Solidarité mbouroise » avait lancé l’opération « Un mbourois, un sac de ciment » qui avait suscité l’espoir en plus des contributions individuelles de nombreux fils de la localité et d’ailleurs dont celle du Président Macky Sall , lui-même avant son accession à la magistrature suprême.

Seulement, depuis bientôt 14 ans, la Grande Mosquée de Mbour est restée en l’état, les fidèles, se contenant de prier jusque sur la chaussée lors de l’office du vendredi. L’espace  de prière des femmes est depuis lors réquisitionné pour servir d’enceinte. Une situation qui n’a que trop duré  pour bon nombre de mbourois qui s’étonnent de constater que cette mosquée qui fait partie du  patrimoine historique de la ville reste encore  abandonnée à son sort alors que beaucoup de grandes mosquées ont vu le jour après grâce à l’engagement des fidèles.  

Nicolas DIOUF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post ACHAT D’ARMES: AVEC PLUS DE 142 MILLIARDS FCFA EN 2020, LE SÉNÉGAL, 1er CLIENT DE LA FRANCE EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE
Next post Communiqué du Conseil des ministres du 30 Juin 2021