Déficient mental battu à mort dans un centre de guérison: Les 2 « meurtriers » arrêtés par la police de Pikine

Du nouveau dans l’affaire du déficient mental qui a été battu à mort dans un centre de guérison situé dans les réserves naturelles du Technopole. 
Ce crime odieux ne sera pas impuni. Et pour cause, les policiers du commissariat de Pikine ont réussi à mettre fin à la cavale des deux présumés meurtriers.
Selon des sources de confrères de Seneweb, A. Aïdara a été interpellé lundi dernier à Guédiawaye et son compère M. Diokou a été cueilli dans son lieu de refuge à Pikine Icotaf. Tout compte fait, les deux mis en cause ont été placés en garde à vue pour meurtre.
L’arrestation de ces deux personnes proches du guérisseur traditionnel, responsable dudit centre, est le fruit d’intenses investigations menées par le commissaire Mame Arona Bâ et ses hommes.
Ce que révèle l’autopsie

M.M.Diagne souffrait de déficience mentale a été amené, par son père, dans un centre de guérison où il prenait des bains mystiques. Ce jeune âgé de 24 ans avait planté un couteau sur le cou d’un autre patient.
En représailles, des disciples du guérisseur traditionnel ont infligé une fatale punition à M.M.Diagne. Il a été battu à mort.
D’après le certificat de genre de mort, le sieur Diagne est décédé des suites de « plaies perforantes crâniennes avec hémorragie sous-durale associées à de multiples contusions cutanéo-musculaires secondaires à coup et blessures par objet contondant et pointu ».

Previous post INONDATIONS : OUMAR PÈNE EXPRIME SA COMPASSION ENVERS LES SINISTRÉS
Next post Recours au Conseil constitutionnel : la décision prise par Yewwi-Wallu