add share buttons
August 4, 2021

CORONAVIRUS : PREMIER CAS CONFIRMÉ AU SÉNÉGAL

Le patient en provenance de France et suspecté d’avoir contracté le coronavirus, a été positif à l’Institut Pasteur de Dakar, a indiqué le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr.

De nationalité française, marié et père de deux enfants, l’homme a été placé en quarantaine au service des maladies infectieuses et tropicales de l’hôpital Fann, à Dakar, a-t-il indiqué lundi lors d’un point de presse.
 

Il signale qu’‘’il a séjourné en France, à Nîmes, et à la station de ski en région d’Auvergne-Rhône-Alpes, dans la période du 13 au 25 février’’.
 

Selon Abdoulaye Diouf Sarr, l’homme est rentré au Sénégal le 26 février dernier, à la fin de ses vacances.
 

Son cas a été signalé à la cellule d’alerte du ministère de la Santé, le 28 février dernier, par une structure sanitaire privée. Selon cette structure sanitaire, il présentait une température corporelle de 39°, et souffrait d’un mal de gorge et de maux de tête. Son état de santé ‘’ne suscite aucune inquiétude majeure’’, rassure le ministre de la Santé.


Le Sénégal enregistre ainsi son premier cas de coronavirus, devenant ainsi le quatrième pays africain à être touché par la maladie, après l’Egypte, l’Algerie et le Nigeria.
 

C’est ce lundi que les autorités sénégalaises ont confirmé la présence d’un cas suspect de coronavirus (Covid-19) dans le pays, lors d’une réunion d’urgence convoquée au Palais de la République en présence du chef de l’Etat.

Le ministre de la Santé souligne que ‘’le dispositif de surveillance et de riposte au COVID 19 est renforcé et tous les moyens sont mis en œuvre pour circonscrire la maladie’’.

Les autorités sanitaires exhortent ‘’l’ensemble de la population à la sérénité et au respect strict des mesures de préventions recommandées’’.

Source APS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post MBATHIO NIAKHASSO, APR des P.A : « Nous ne sommes liés à une quelconque résolution visant à exclure Amadou Ba. C’est faux! D’ailleurs, n’avons même pas les prérogatives d’exclure Amadou Ba, car…»
Next post Seydou Ba, président du comité d’organisation du Daaka de Médina Gounass sur la tenue de l’évènement : «On ne peut rien contre le décret divin»