add share buttons
August 4, 2021

Coronavirus dans le monde : carte du Covid-19 et bilan de la pandémie en Italie, Espagne, Chine, aux Etats-Unis…

CARTE CORONAVIRUS. Plus de 2 millions de personnes ont été contaminées par le Covid-19, dont près de 140 000 en sont décédées. Point sur la situation dans le monde et bilan de l’épidémie en Chine, Italie, Espagne, Allemagne, aux USA…

Plus de 2 millions de personnes ont été contaminées par le Covid-19 dans 193 pays et territoires, et l’épidémie de coronavirus continue d’endeuiller la planète, avec plus de 139 000 décès depuis son apparition en Chine en fin d’année 2019. Les Etats-Unis sont le plus fortement touchés avec 30 990 décès pour plus de 645 000 cas. Viennent ensuite plusieurs pays européens, l’Italie avec plus de 21 000 décès, l’Espagne qui comptabilise pus de 19 000 morts mais plus de personnes contaminées, la France qui déplore plus de 17 000 victimes, mais aussi le Royaume-Uni avec près de 14 000 personnes décédées des suites du coronavirus.

Avec plus de 90 000 morts, l’Europe reste “dans l’oeil de cyclone” face à l’épidémie de nouveau coronavirus, a averti ce jeudi l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), au moment où plusieurs gouvernements ont décidé ou envisagent d’assouplir les mesures de confinement prises contre cette pandémie meurtrière. Malgré des “signes encourageants”, le nombre de cas a quasi doublé ces dix derniers jours en Europe, pour atteindre près d’un million, a souligné Hans Kluge, directeur Europe de l’OMS. L’agence spécialisée de l’ONU exhorte donc les dirigeants européens à “ne pas baisser la garde” et à s’assurer que l’épidémie est sous contrôle avant la levée des restrictions.

L’Espagne a autorisé certains travailleurs, sous conditions strictes, à reprendre le chemin des usines et des chantiers depuis lundi. L’Italie permet la réouverture localisée et très limitée de certains commerces, comme les librairies. La France commence à élaborer son plan de déconfinement partiel qui devrait débuter le 11 mai. L’Allemagne compte rouvrir prochainement certains magasins et, à partir du 4 mai, les écoles et lycées. Aux Etats-Unis, Donald Trump annonce sa hâte de redémarrer l’économie, quand bien même le Covid-19 continue à semer la mort partout à travers le monde. Si l’Europe et les Etats-Unis parlent désormais de déconfinement, des pays comme la République démocratique du Congo où le virus a fait 22 morts, restent encore sur le qui-vive. Les autorités congolaises craignent en effet “le pire” dès début mai à Kinshasa où l’épidémie “entre dans une phase exponentielle”.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a répété qu’il fallait privilégier un déconfinement “lent” face à un virus “mortel”. “Nous devons travailler en étroite collaboration contre le Covid-19. Un des meilleurs investissements est de renforcer les Nations unies, en particulier l’OMS”, a souligné le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas. Le patron de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a précisé que le Covid-19 était dix fois plus dangereux que celui de la grippe H1N1. “L’ère de la globalisation signifie que le risque de réintroduction et de résurgence de Covid-19 va continuer”, a ainsi déclaré le président de l’organisation. Mercredi, le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy a estimé devant les sénateurs que 18 millions de Français “à risque” devraient rester confinés après le 11 mai. Il évoque les citoyens de plus de 65 ou 70 ans, ceux qui souffrent de pathologies lourdes et les personnes obèses. 

Pour aider les pays les plus pauvres face à la pandémie de coronavirus, en particulier en Afrique, les pays les plus industrialisés du G7 ont pris mercredi la décision “historique” de suspendre pour un an le remboursement de leur dette. De quoi apporter une bouffée d’air frais à ces nations, cette suspension temporaire de la dette permet de les soutenir et les aider à “faire face aux impacts sanitaires et économiques” de l’épidémie, relate le G7.

linternaute.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Coran, corona et l’illusion de la peur !
Next post Coronavirus : mascara, fond de teint…Le COVID-19 peut-il survivre sur nos produits de beauté ? Les experts répondent