CE QUE LA RUSSIE PRÉPARE POUR CONTRER LE DOLLAR ET L’EURO

Read Time:1 Minute, 17 Second

La Russie et des pays africains s’orientent vers l’utilisation des devises nationales pour les règlements de leurs échanges commerciaux. L’annonce a été faite par le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, le mercredi 18 janvier, à en croire l’Agence Ecofin.

« Comme vous le savez, nous prévoyons un deuxième sommet Russie-Afrique cette année […] et nous préparons une série d’événements à cette occasion. Des documents sont en cours d’élaboration pour reconfigurer les mécanismes d’interaction face aux sanctions, et nous créerons de nouveaux outils pour la coopération en matière de commerce, d’investissement, des chaînes d’approvisionnement et de paiements », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse sur le bilan des activités de la diplomatie russe en 2022. Et d’ajouter : « Il y a une transition vers les règlements en monnaies nationales. Ce processus n’est pas rapide, mais il est en cours et il prend de l’ampleur ».

A la pointe du mouvement de contestation de l’hégémonie mondiale du billet vert depuis plusieurs années, Moscou a accéléré la dédollarisation du commerce extérieur depuis le début de la guerre en Ukraine. Elle a déjà convaincu certains de ses principaux partenaires commerciaux, dont l’Inde et la Chine, d’intensifier l’utilisation des monnaies nationales dans les règlements mutuels.

Outre l’Égypte qui a manifesté l’intention en 2022, les principaux partenaires commerciaux de la Russie sur le continent africain sont l’Afrique du Sud, l’Algérie, le Soudan, l’Éthiopie et le Nigeria.

 

Avec Ecofin

 

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post Elevage porc à Malicounda: GUY MARIUS SAGNA PARLE DE LA FILIÈRE
Next post Serigne Bassirou Gueye va répondre à Ousmane Sonko