Bulletins blancs à Touba : Serigne Fallou Mbacké conseille au maire Abdoul Ahad Ka de démissionner

A l’issue des élections municipales de dimanche dernier, le bulletin blanc a fait des ravages sur la seule liste aux couleurs marron-beige de Touba dirigée par le maire sortant Abdoul Ahad Ka.  La sanction populaire infligée à la cette liste cristallise toujours les débats dans la capitale du mouridisme.
Si certains estiment que le chef de la coalition Benno Bokk Yaakaar, Macky Sall, a été sanctionné, d’autres imputent la responsabilité à l’édile, à cause de son bilan qui n’est pas jugé satisfaisant.
Fraichement reconduit à la présidence du Conseil départemental de Mbacké, Serigne Fallou Mbacké, fils de Serigne Mbacké Sokhna Lô, a tout bonnement suggéré au maire de Touba de rendre le tablier.
« La réponse des populations est plus pertinente : 39 000 ont voté pour le bulletin blanc, contre 11 000 voix pour l’équipe municipale », a-t-il souligné à l’entame de son propos. Pour le président du Conseil départemental de Mbacké, c’est un signal  très fort lancé à l’équipe municipale et aux chefs religieux.
« Si j’étais à la place du maire de Touba, je présenterais ma démission. Parce que non seulement les populations n’en veulent plus, mais je ne serai pas à gêner les chefs religieux. Donc, je  lui suggère de présenter sa démission à Serigne Mountakha Mbacké », a déclaré Serigne Fallou Mbacké, Président du conseil départemental sortant qui a été reconduit sous la bannière de la coalition Yewwi Askan Wi.
Le chef religieux s’exprimait  ce mercredi au cours d’une rencontre avec les membres de Yaw, suite à sa victoire. Seneweb a constaté la présence de plusieurs membres de cette localité dont Serigne Cheikh Thioro Mbacké, Coordonnateur du Pastef, et Babacar Sarr, Chargé de communication des patriotes de Touba.

Previous post Migration africaine : La déclaration du président de la Fifa qui passe mal
Next post Racine Talla à Ahmed Aïdara : « Gérer une mairie ce n’est pas faire une revue de presse »