add share buttons
December 9, 2021

Attaques contre Diouf Sarr : Son Chef de cabinet porte une cinglante réplique

Read Time:1 Minute, 17 Second

Ibrahima Fall, le chef de cabinet du ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr ne compte plus laissser les critiques contre son ministre prospérer. Après les accusations de recrutements politiques, mauvaise gestion de la Covid-19, par le Président du Mouvement pour la Rénovation des Valeurs (MRV), un des prétendants à la mairie de Yoff, Fall est monté au créneau pour porter la réplique.

 Selon  Ibrahima Fall, le Ministre Abdoulaye Diouf Sarr a opté de ne pas répondre aux coups de « pieds de l’âne ».  Toujours d’après le chef de cabinet du ministre, « ce débat de caniveau entretenu par des gens mal intentionnés et imbus du vœu de faire échouer la riposte nationale, en l’attaquant de manière éhontée et en avançant de graves accusations sur lesquelles ils ravaleront leurs langues devant la vérité des faits ne le détourneront pas de l’essentiel. Il s’agit de rechercher constamment des solutions avec son équipe pour maintenir la tendance d’une riposte effrénée, faite de sacrifices immenses et de risques incalculables pour le serviteur de la Nation qu’il est. »

Il martèle également que les  cris et « vociférations de ces nombriliques  encagoulés » ne l’émeuvent point.  Pour lui, le travail de la mission d’enquête parlementaire dont les résultats restent éloquents sur tous les aspects de la gestion en est la preuve parfaite. Quid du prix Padev, du témoignage du Docteur Raoult et du rapport de l’USA Today  Classant le Sénégal 2e pays dans la gestion de cette pandémie.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Les mauvais souvenirs du premier couvre-feu!
Next post Foncier: Après le verdict prononcé en sa faveur, Abdoulaye Dia restitue les terres aux populations