BRAS DE FER ENTRE DES RESIDENTS DE LA CITE HAMO ET UN PROMOTEUR : à qui profite la vente du terrain des vétérans ?

Malgré les menaces et la sortie médiatique des vieux et des jeunes de la cite Hamo 4, 5, 6 et Abdel Kader, le promoteur persiste dans son projet de construction. Accompagné d’un bataillon de policiers armés, ces employés commencent à baliser le terrain sous œil désabusé des habitants de ladite cité. Ainsi, les autorités semblent lui avoir donné raison, au détriment des 10 mille âmes qui résident dans la cité. L’intérêt personnel d’un promoteur vicieux vient mettre fin à un rêve de vivre dans une cité paisible et de faire partie des rares localités à bénéficier d’une parcelle de poumon vert. Pourtant, le Sénégal est signataire des droits internationaux de préservations de la nature, mais paradoxalement dans ce pays on cautionne certains actes de de barbaries qui visent à la destruction de l’environnement se poursuivent avec notamment, la vente de tous les terrains qui servaient d’espace vert dans les quartiers. Alors à quoi bon de tenir des dialogues sur l’environnement et la participation du Sénégal à toute les rencontres qui ont pour mission de trouver les canaux pour faire face aux changements ? Toutefois au niveau de la cité Hamo 4, 5,6 ET Abdel Kader le combat se poursuit.
Paule Kadja TRAORE

Related posts

Leave a Comment