add share buttons
June 19, 2021

JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME RURALE : La CEDEAO prône l’égalité des sexes

Le Sénégal a célébré ce 15 octobre, à l’instar de la communauté internationale, la journée de femme rurale. Cette année le thème retenu par la CEDEAO est : «Infrastructures durables, accès aux services publics et protection sociale au service de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes et des filles des régions rurales». La première Journée internationale de la femme rurale a été célébrée le 15 octobre 2008. Décidée par l’Assemblée générale par sa résolution 62/136 du 18 décembre 2007, la célébration de la Journée reconnaît le « rôle et l’apport décisifs des femmes rurales, notamment autochtones, dans la promotion du développement agricole et rural, l’amélioration de la sécurité alimentaire et l’élimination de la pauvreté en milieu rural ». L’Assemblée générale qui a décidé cette journée a invité les États Membres à collaborer avec les organismes des Nations Unies et la société civile afin d’accorder une plus grande importance à la situation des femmes rurales, y compris autochtones.

Au niveau mondial, les statistiques démontrent que malgré les progrès réalisés sur un certain nombre de fronts, les inégalités entre les sexes demeurent omniprésentes dans chaque aspect du développement durable. Les femmes rurales représentent plus du quart de la population mondiale et la majorité des 43% des femmes constituant la main-d’œuvre agricole dans les pays en développement. Ce sont elles qui cultivent ce que nous mangeons, renforcent les économies et développent la résilience au changement climatique. Et pourtant, de manière disproportionnée, elles sont affectées par la pauvreté, l’exclusion et les effets des changements environnementaux et climatiques.

Face à cet état des lieux peu reluisant, certaines Communautés sous régionales s’investissent dans la mise en œuvre de programmes pouvant soutenir les femmes et jeunes filles rurales à sortir de cette situation de précarité.

Au niveau de l’espace CEDEAO, un bon nombre d’initiatives a été développé pour renforcer l’autonomisation économique des femmes et leur implication dans le secteur de la transformation agricole, parmi lesquelles on peut citer le programme d’appui technique et financier aux femmes qui interviennent dans la transformation des produits agricoles, halieutiques et artisanaux en Afrique de l’Ouest.

Ce programme initié par le Centre de la CEDEAO pour le Développement du Genre (CCDG) depuis 2010, a pour objectif de promouvoir l’autonomisation économique et sociale des femmes transformatrices de l’espace CEDEAO tout en leur facilitant l’accès aux opportunités économiques. Il est composé d’un volet Formation et d’un autre volet Financement. La formation a pour objectif de développer les compétences et les capacités des femmes actives dans la transformation de produits alimentaires et dans l’artisanat pour améliorer la gestion de leurs affaires et la commercialisation de leurs produits. Pour ce volet, le CCDG collabore étroitement avec des organisations possédant une grande expérience dans le domaine de la création et l’expansion de petites et moyennes entreprises au niveau des Etats membres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post BRAS DE FER ENTRE DES RESIDENTS DE LA CITE HAMO ET UN PROMOTEUR : à qui profite la vente du terrain des vétérans ?
Next post PREVENTION ET SECOURS CIVIQUE: Les gestes qui sauvent, pourquoi il est important de s’instruire sur …