add share buttons
July 30, 2021

Ziguinchor et Bignona : la gendarmerie saisit plus de 200 Kg de chanvre indien

Dans le but de renforcer la sécurité des populations, la gendarmerie a lancé sur l’ensemble du territoire régional de Ziguinchor une vaste opération de sécurisation de grande envergure. A l’issue de cette opération, 237 Kg de chanvre ont été saisis dans le village de Niafran, localité située dans le département de Bignona. Les hommes en bleu sont également rentrés avec d’autres fortunes diverses dans leurs sacs.

La Gendarmerie nationale est en croisade contre le grand banditisme et la délinquance dans la région de Ziguinchor. Ainsi, dans le cadre du renforcement de la sécurité des populations et de leurs biens, les hommes en bleu, sous la conduite du Commandant Babacar Faye, pour purifier ou décrasser la région, ont mené une opération de sécurisation de grande envergure. Une opération qui a duré trois jours et qui devra se poursuivre encore. Suivant ordre d’opération du commandant de compagnie de gendarmerie de Ziguinchor, le Cdt Babacar Faye, les unités de la compagnie sont entrées dans la phase de sécurisation renforcée dans leur secteur de compétence dans la région. Ces opérations, à en croire nos sources, se sont déroulées du 19 au 21 juin 2021, à travers des patrouilles pédestres et motorisées mais également des points de contrôle des personnes, véhicules et bagages, avec un axe d’effort sur les sites touristiques de Cap Skirring, d’Elinkine et de Kafountine, dans la périphérie de Ziguinchor notamment à Kantène et Niaguis et à Bignona ainsi que sur les axes des routes nationales N°4, N°4 bis, et sur la route du Blouf. C’est ainsi que le 21 juin 2021 dans l’après-midi, suite à des renseignements reçus, faisant état d’un important trafic de chanvre indien cultivé dans le Nord-Sindian puis transporté par motos jusqu’aux bolongs ou bras du fleuve Casamance de Niafran avant d’être acheminé à l’intérieur du pays ou dans la sous-région par des pirogues, les éléments de la brigade de Diouloulou et de Kafountine sont entrés dans la zone avec la coordination et l’appui des militaires du secteur 56 de Diouloulou pour mettre la main sur une quantité de deux cent trente-sept (267) kilogrammes de chanvre indien dissimulés dans dix (10) sacs, une pirogue avec un moteur hors-bord et trente (30) litres d’essence. Les deux (02) personnes convoyeurs ont été arrêtées et mises en garde à vue pour trafic international de chanvre indien. Cette saisie, renseignent toujours nos sources, fait suite à une première saisie de vingt-cinq (25) kg de chanvre indien dissimulés à travers des paniers de poisson entre Kafountine et Niafran considérées aujourd’hui comme la plaque tournante de la drogue dans la région. Au total les résultats enregistrés durant ce week-end de sécurisation s’établissent comme suit : 1.165 personnes identifiées, deux (02) personnes arrêtées pour trafic de chanvre indien, 14 véhicules et 24 motos immobilisés, 267kgs de chanvre indien, 01 pirogue, 01 moteur hors-bord, 30 litres d’essence, 20 paquets de cigarettes, 05 colis contenant 15 vélos en pièces détachées en provenance de la Gambie ont été saisis. 657 infractions ont été relevées donnant lieu 1.971.000 f CFA d’amendes forfaitaires perçues. Un impressionnant dispositif a été déployé sur le terrain lors de ces opérations de sécurisation. Les hommes en bleu ont ainsi récolté une belle moisson, à travers cette opération. La Gendarmerie nationale envisage de poursuivre ces opérations de sécurisation pour mieux lutter contre le grand banditisme, le trafic de drogue dans cette partie sud du pays.

iGFM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Affaire du taximan tué à Thies : comment le neveu de la victime a été cerné
Next post 23 Juin: Le Diwanou Bamba Fepp lance un appel à la paix et au respect du Ndigël de Serigne Mountakha