add share buttons
November 27, 2021

Supposée politisation du SATPAD: le DG Bèye lavé à grande eau …

Read Time:1 Minute, 43 Second

Dans une note qui circule, les responsables du Syndicat Autonome des Travailleurs du Port Autonome de Dakar( SATPAD) invitent leurs camarades à porter les 11,12 et 13 Octobre des brassards rouges pour, disent-ils, fustiger une politique de l’institution portuaire. Un avis qui ne partagent pas certains prestataires et autres gardes de sécurité. Dans une note transmise à nos soins, ils dégagent d’un revers de la main cette accusation qui ne tient qu’à un fil:” Au nom de la légitimité, nous manifestons notre désaccord face à une telle démarche. Nous rappelons aussi que le Satpad n’est pas une organisation politique ,moins encore, un groupe d’activistes. Nous dénonçons ce complot n’ayant qu’un seul but : déstabiliser le DG du Pad”, ont-ils fait remarquer, avant d’ajouter:” Sachant que celui-ci le Directeur Général Aboubacar Sadékh Bèye nourrit une ambition politique dans sa localité, le bureau exécutif incapable, irresponsable, tente de nous inviter sur un terrain de confrontation avec la Direction sur des questions qui nécessitent tout simplement de discussions et de dialogue social pour trouver une solution.” Et les prestataires et gardes de sécurité affiliés au SATPAD, de conclure :” Chers camarades, n’acceptons pas de suivre ces politiciens encagoulés et sûrement qui sont à la solde d’autres politiciens adversaires au DG Aboubacar Bèye pour faire passer leur coup. Tous les problèmes évoqués dans leur communiqué ont été déjà pris en charge par la Direction et le Cadre des Organisations Syndicales et ce, à travers le Comité ad hoc pour la révision de la convention collective. Donc nous ne voyons aucun intérêt de suivre ce mot d’ordre. C’est pourquoi nous disons non encore à ce mot d’ordre qui n’a aucun sens. Aussi les invitant à se ressaisir avant qu’il ne soit trop tard. Sinon, nous allons faire circuler une pétition pour les dégager et mettre en place un nouveau bureau. Faut pas confondre des revendications de restauration aux revendications de conquête, celles supposent le dialogue, la négociation et non des menaces politiciennes, ça ne passera pas”, ont – ils fait savoir au terme de leur communiqué.


Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Election locale : Bambey choisit Ousseynou Kassé
Next post Trafic de faux papiers : 16 Sénégalais arrêtés en Espagne