add share buttons
September 18, 2021

Serigne Mboussobé Bousso :”Diagne Fada est entrain de saboter le BBY à Kébémer…”

“Modou Diagne Fada, leader du parti LDR/Yéssal,  par ailleurs, Directeur Général de la SONACOS , est passe de saboter la dynamique unitaire au sein de la mouvance présidentielle, le Benno Bokk Yakkar dans le département de Kébémer (Louga) “.Tel est l’avis de Serigne Mboussobé Bousso. Face à la presse, ce mardi, il interpelle le Président de la République Macky Sall pour qu’il rappelle à l’ordre son allié peu sûr (selon ses propres termes):”Nous regrettons les événements malheureux qui s’étaient passés à Loro avec l’intervention de la Gendarmerie. Le clou de cette impasse, c’était bien Modou Diagne Fada et ses ouailles. Ces derniers s’employaient au transfèrement de militants pour leurs inscriptions sur les listes électorales. Ils s’allient avec l’opposition et, notamment,  le Pastef d’Ousmane Sonko pour combattre le parti présidentiel et le Maire de la dite localité, en l’occurrence,  Monsieur Khadim Diop, peut en témoigner. Au lieu d’œuvrer à donner plus d’aplomb  au BBY, il s’efforce à faite rallier des apéristes vers son propre parti et, avec à la clef, l’organisation en en grande pompe de cérémonie. Il faut qu’il arrête car,  il n’est pas promu par le Chef de l’Etat pour anéantir le travail  au sein de BBY. Il a un agenda politique caché”, clashe le Président du mouvement “Diappal Ma Diapp Gnou Diappalé Askan-Wi “, par ailleurs, candidat déclaré aux prochaines élections locales  à Kébémer. Et le PDS d’en prendre pour son grade:” Les responsables du Parti Démocratique Sénégalais ( PDS) au niveau local sont vraiment de très mauvaise foi sinon comment ils veulent accuser le camp présidentiel de faire des transferts d’électeurs ? Il n’en est rien de tout cela. Conscients du maigre bilan à la tête de la municipalité de Kébémer et du Conseil Départemental, ils veulent anticipé sur leur probable fumante défaite .Ils sont,  aujourd’hui, vomis par les populations qui aspirent au changement “, a fait remarquer le candidat déclaré aux prochaines élections locales. Le jeune chef religieux,  de continuer à charger ses challengers :” Devant cette situation désastreuse due à l’incapacité de nos dirigeants locaux actuels à faire bouger les choses,  je lance un vibrant à toute la jeunesse de notre localité.  Aujourd’hui,  le foncier est bradé et une bonne partie des terres cédée à des étrangers. J’appelle alors  à une mobilisation citoyenne pour en finir avec nos bourreaux”.

Serigne Mboussobé Bousso d’avertir :”J’interpelle le Président Macky sur le cas de Kébémer. Ce qui se passait en 2014 ne doit plus se répéter. Il doit avoir comme interlocuteurs directs les jeunes. Le comportement de certains avait poussé au boycott et c’était cela qui avait profité à l’opposition ( elle avait mis la main sur la Mairie et le Conseil départemental). Il faut travailler pour qu’un tel scénario ne se récidive. Moi, personnellement, je suis toujours sur la brèche avec les moyens que je dispose.  J’ai eu à venir en aide aux agriculteurs du département par la donation en semences  intrants agricoles . Malheureusement, les chenilles ont tout détruit. Nos femmes n’ont accès à aucun financement,  le chômage de nos jeunes  est devenue une réalité, le département de Kébémer est le grand oublié dans les projets et programmes du gouvernement de la République( PUDC,PUMA, etc.). Et c’est ce que déplore la jeunesse kébéméroise qui, en bloc derrière moi, veut prendre en main son propre destin . Sur un autre registre,  nous déplorons l’attitude du Ministre Moustapha Diop. On a moult fois fait appel à lui  pour régler nos problèmes en tant que  Ministre de notre région membre du parti présidentiel mais, il reste insensible à notre requête”, a fait  encore savoir le candidat déclaré aux échéances électorales à Kébémer.

Abenatv

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post AFFAIRE KILIFEU ET SIMON: VERS L’OUVERTURE D’UNE INFORMATION JUDICIAIRE
Next post Quand le Président rend hommage à Mame Abdoul Aziz Sy Dabakh ( in Mémoires)