add share buttons
December 5, 2021

SENEGAL-PRESSE-REVUE

Read Time:3 Minute, 37 Second

LES PRÉPARATIFS DE LA VACCINATION CONTRE LE COVID-19 À LA UNE

Les mesures prises par l’Etat du Sénégal en vue de la vaccination contre le Covid-19 font partie des sujets les plus commentés par les quotidiens parvenus jeudi à l’APS. “Le ministère de la Santé et de l’Action sociale [cherche à] disposer [d’un] vaccin contre le Covid-19 afin de freiner la propagation du virus”, lit-on dans Kritik’. 
Mais “en attendant l’arrivée du vaccin”, le chef de l’Etat insiste “sur le respect des mesures barrières contre le Covid-19”, ajoute le même journal.
Sud Quotidien évoque “la guerre des vaccins”. “De la Chine à la Russie, en passant par la Russie, pour ne citer que ces pays, des laboratoires (…) ont mis au point des vaccins”, rappelle-t-il. La fabrication des vaccins est corrélée à “des enjeux géopolitiques et à une bataille des chiffres”, ce qui “donne le tournis aux pays sous-développés où les populations ne savent pas à quel vaccin se fier”, constate Sud Quotidien.
“La vaccination contre le Covid-19 est devenu un enjeu planétaire”, commente Lii Quotidien, selon lequel le Sénégal compte vacciner sa population entre fin mars et le premier trimestre de l’année prochaine.
“Même si une date n’est pas encore retenue, le chef de l’Etat et son gouvernement comptent entamer la campagne de vaccination contre le coronavirus, sur le territoire national, en fin mars”, lit-on dans L’As. 
On apprend de Source A que le ministre de la Santé a remis au chef de l’Etat une liste comprenant les noms de cinq firmes désirant vendre des vaccins au Sénégal. 
“La diplomatie du vaccin”, titre Le Quotidien, estimant que “derrière la course aux vaccins, il y a une bataille diplomatique”.
Concernant les autres sujets évoqués par la presse, L’Observateur, déclare que Diary Sow, l’étudiante sénégalaise portée disparue en France depuis plusieurs jours, a donné “signe de vie”. “Il y a des signes qui montrent que Diary Sow est en vie”, rapporte la même publication, citant une source anonyme. Selon Le Témoin Quotidien, la quantité de la production d’arachide en 2020 au Sénégal, estimée à 1,8 million de tonnes, est remise en question par certains producteurs. “Les chiffres du ministre de l’Agriculture [sont] contestés”, écrit-il, ajoutant que selon “de nombreux producteurs, ce chiffre est très beau pour être vrai”.
Tribune fait état de l’arrestation d’un collaborateur du ministre des Forces armées, Sidiki Kaba. Il s’agit d’un avocat qui avait été condamné à une peine de six mois avec sursis pour le délit d’abus de confiance. 
Le parquet général de la cour d’appel de Dakar a exigé son arrestation et a ordonné son emprisonnement immédiat, la personne mise en cause devant rembourser à un plaignant la somme de 30 millions de francs CFA, selon la même publication. Le Soleil s’est intéressé à la crise centrafricaine, où “une violente attaque” a été menée par des rebelles, dans la nuit de mardi. 
 “Tout Bangui s’est terré. Et nous avons fait de même dans nos hôtels où, des fenêtres, nous avons assisté, en tendant l’oreille et en furetant, au spectacle d’une ville vidée de ses habitants et plongée dans une ambiance de terreur”, rapportent des envoyés spéciaux du journal dans la capitale de la République Centrafricaine.
 Le journal EnQuête annonce que le parquet a requis huit mois d’emprisonnement ferme contre tous les prévenus de l’affaire Hiba Thiam, une jeune femme morte par overdose en avril dernier, aux Almadies, à Dakar.

Il affirme que le père de la défunte réclame un milliard de francs CFA aux personnes poursuivies pour la mort de sa fille.
WalfQuotidien est préoccupé par le “scandale” qui éclabousse le Crédit mutuel du Sénégal (CMS). “En éternelle crise, le CMS est en train d’être traversé par un tsunami qui risque de dévaster tous ses acquis”, révèle le journal, précisant que des responsables dudit établissement financier sont accusés de “tartufferie en bande organisée”. 
WalfQuotidien fait état de la vente d’un terrain appartenant au CMS à un acquéreur qui s’est fait prêter 700 millions de francs CFA par le même établissement financier, afin de l’acheter.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Tragédie familiale : La vérité sur la mort de Serigne Abdou Aziz Sy ibn Serigne Moustapha Sy Djamil
Next post Inondations à Keur Massar : Le marigot de Mbao en solution