add share buttons
October 19, 2021

Sécurisation : L’armée sénégalaise met en œuvre l’opération « Sénouya » pour nettoyer le département de Saraya frontalier au Mali

Read Time:1 Minute, 51 Second

L’armée sénégalaise à travers le 34 ème bataillon d’infanterie du camp Fodé Ba de Kédougou vient de mettre en œuvre l’opération ‘Sénouya” qui consiste à nettoyer et à débarrasser tout le département de Saraya des activités illégales qui s’y mènent notamment au niveau des sites d’orpaillage clandestins.

A travers ces opérations de sécurisation mdes forces de défense et de sécurité dans le département de Saraya frontalier à la république du Mali, l’armée entend ainsi jouer la carte de l’anticipation pour parer à toute éventualité. Ainsi après sept jours d’intenses opérations, le bilan fait état de six exploitations clandestines d’or démantelée, 11 personnes interpellées dont 11 maliens et 4 Burkinabé, 1 4×4 Toyota , 130 groupes électrogènes, 30 marteaux piqueurs et plusieurs bidons de 20litres d’essence entre autres. Le département de Saraya, de par ses ressources minières demeure une région très convoitée par les ressortissants de la sous-région. C’est là raison pour laquelle le commandement a monté une opération d’envergure avant l’installation de l’hivernage, confie â Seneweb le lieutenant colonel commandant le 34ème bataillon d’infanterie de Kédougou. Babacar Ndiaye d’ajouter : « Le défi sécuritaire assaille le département de Saraya. Au-delà même du département, nous allons marquer notre présence dans toute la région. Le commandement a jugé nécessaire de renforcer la sécurité avant l’arrivée des pluies . »

A la question de savoir si la menace terroriste est bien réelle, le lieutenant colonel répond : « Je ne saurai le dire. Par contre ce qui est évident, c’est que nous partageons la même frontière avec une zone où opèrent des groupes armés terroristes. Donc nous travaillons dans l’anticipation. Nous n’allons pas attendre qu’il y ait quelque chose pour réagir. Nous allons marquer notre présence pour relever les défis sécuritaires qui tournent autour des sites d’orpaillage clandestins . » tient-il à préciser.

Ces opérations de sécurisation d’envergure initiées par les forces de défense et de sécurité vont se poursuivre et s’étendre sur tout l’espace régional particulièrement le long de la Falémé où l’on note de nombreux passages clandestins le plus souvent empruntés par certains ressortissants de la sous-région pour rallier les sites d’orpaillage disséminés à travers la région.

Seneweb

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Macky dans le Djolof : Guerre larvée entre Aly Ngouille et Samba Ndiobène Kâ
Next post LA MENDICITÉ RAPPORTE PLUS DE 5 MILLIARDS CHAQUE ANNÉE