add share buttons
November 27, 2021

Pour Djiddah, j’accuse!!! Et pour Djiddah, je choisis!!! Par Souleymane Daff*

Read Time:2 Minute, 56 Second

Pour Djiddah Thiaroye /Kao j’accuse l’équipe sortante de manque de vision à travers le financement des projets qui impactent sur la vie des populations ;J’accuse cette équipe sortante qui s’est distinguée par des pratiques complaisantes au profit de certains agents et de nombreuses anomalies dans la gestion des ressources humaines. Alors que la situation économique de la commune se caractérise par sa fragilité , l’équipe du Dr Cheikh Dieng ne parvient toujours pas à dégager une stratégie efficace pour financer un ambitieux programme d’investissement.

Depuis 2014, on note des irrégularités dans le fonctionnement de la mairie comme le manque de consultation du conseil municipal avant la prise en charge de procédures, comme le vote budgétaire, impliquant le mairie. J’accuse certains hommes politiques qui se sont succédés dans gestion de la commune. Un proverbe dit : « L’Homme politique est devenu un si habile manipulateur qu’il se rapproche de l’illusionniste.»


Pour Djiddah, je choisis!!! Je choisis un homme capable d’incarner le renouveau de la classe politique, Un homme proche de ses administrés, Un homme capable d’impulser une nouvelle dynamique pour le développement de la commune, Un homme qui est dans l’action et non dans les promesses politico-politiques car « le plus sage des hommes politiques est celui qui ne promet rien. C’est aussi la plus grande des vérités qui mérite respect… Chose rare de ne rien promettre mais simplement de bien nous diriger.»

Pour Djiddah Thiaroye/ Kao je choisis,Un homme capable de manager une équipe municipale. Un leader tout simplement , un bon manager, qui incarne un ensemble de comportements et une attitude charismatique. Un homme qui sait faire confiance et qui a la capacité de déléguer des tâches à ses collaborateurs, mais aussi de prendre en compte les avis, expertises et aspirations de chaque citoyen. 

Un homme qui sait fixer des objectifs clairs car l’absence de vision partagée de l’avenir dans une équipe, et plus largement au sein de toute organisation, est en effet un élément déclencheur du mal-être et de la perte de cohésion des collaborateurs. Je choisis un homme qui encourage et favorise le changement car l’innovation étant vitale à toute équipe et toute organisation. 

Djiddah Thiaroye/ Kao a besoin de cet homme qui peut encourager une équipe à émettre et tester de nouvelles idées ou initiatives. Pour l’émergence de ma commune je choisis cet homme capable de communiquer en toute transparence car l’intégrité est l’une des clés de la confiance que l’on accorde ou non aux personnes qui nous entourent. Et Aujourd’hui notre commune a besoin de cet homme qui se doit de communiquer avec transparence et sincérité dans toutes les situations.

 Dans cette démarche de démocratie participative Djiddah a besoin de cet homme qui sait écouter ses collaborateurs, ses administrés…, et ainsi ces derniers n’hésiteront pas à se livrer davantage sur leurs préoccupations ce qui permettra de trouver ensemble des solutions.Après cet exercice de profilage bien précis, je décide de porter mon choix sur la personne de Monsieur Mamadou Libasse Basse. Il a l’avantage d’être un homme du sérail; d’être homme politique qui met les préoccupations de la commune au cœur de son action politique; d’être un jeune leader qui a des convictions; Un homme qui a non seulement des convictions mais il n’a surtout pas peur de les affirmer haut et fort. Un jeune leader politique qui a confiance en soi et qui est très humble.Pour un Djiddah Thiaroye/ Kao émergeant, je choisis LIBASSE BASSE.

Citoyennement!!!


*Souleymane Daff,militant BBY à Djiddah Thiaroye/Kao( Pikine)

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Locales à Popenguine Ndayane: Charles Émile Abdou Ciss, le choix de la jeunesse et des femmes
Next post Les explications de l’avocate de Sidy Sarr