Papa Doro Gaye,un homme toujours au service du Président Macky-Par Bocar Diallo

La Convergence des Jeunesses Républicaines (COJER) du département de Kaolack réitère son hommage appuyé au PDG Papa Doro Gaye, Ambassadeur de la paix dans les différentes universités sénégalaises. Cette rencontre d’échanges, de partages, de partenariat et d’entraide fut fructueuse à tout point de vue mais, surtout , riche de la fraternité entre natifs de Kaolack, de ses pensées aérées, de ses idées limpides, de ses projets, programmes et plan-d’action à dérouler, de ses perspectives conquérantes.

PDG Gaye  est un homme toujours debout pour conquérir les esprits, à fédérer les forces mais aussi qui prête ,surtout, une attention particulière à tous les jeunes et sympathisants qui ont choisi d’accompagner son Excellence Monsieur de la République Macky Sall dans son noble combat, au quotidien, qui est de propulser le Sénégal vers l’émergence socio-économique. Il a le sens de la responsabilité et se comporte en homme chevillé à l’âme dont il se jouit avec grâce et classe. De nos échanges découlent sa volonté d’instruire les camarades à davantage resserrer les rangs, à rester attentives aux orientations de l’autorité suprême du parti et de la grande coalition de la majorité présidentielle BBY et de rester disposer à les exécuter, en revanche.

Aussi avons-nous, avec toute la lucidité requise, abordé spécifiquement la question des élections locales à Kaolack. Sur ce registre, PDG Papa  Doro Gaye reste toujours droit dans ses bottes et carré dans ses principes pour que le département  reste et demeure une chasse- gardée, le bastion électoral imprenable de l’Alliance Pour la République( APR). Il nous a recommandés d’accepter et d’accompagner tous les mandataires accrédités par son Excellence  mais aussi s’approprier les principes suivants : « Unité, Ouverture, Consensus, Discipline et Mobilisation »


 Pour la mobilisation et le déploiement des militants et militantes sur le terrain, il demeure pour la jeunesse républicaine du département le repère, le recours, l’assistant social et le mécène attitré. Nous sommes sortis de son bureau ragaillardis et stimulés par la tradition de l’esprit de la gagne que nous devons perpétuer au soir du 23 janvier 2022.
* Bocar Diallo, Coordonnateur de la COJER départementale de Kaolack

Previous post « Au Sénégal, les gens sont pressés de divulguer… »
Next post The right way to Write a Winning Sample Account for a Dating Site