Mame Amadou Samba, maire sortant de Camberéne: « J’ai discuté avec le président de la République. »

Réaffirmant sa loyauté au président Macky Sall, le maire sortant de Camberéne, Mame Amadou Samba s’est désisté pour faire la place à Doune Pathé Mbengue.  Investi tête liste d’une liste « consensuelle » bénie par les autorités religieuses de Camberéne, Doune Pathé Mbengue ira à la conquête de la mairie de Camberéne sous la bannière de Benno Bokk Yakaar(Bby) lors des locales qui se tiennent ce dimanche.  « Je n’en fais pas un problème, je pense que Camberéne surplombe nos personnes, engendre nos personnes.

Je suis un adepte, un talibé. Ma personne importe. J’ai discuté avec le président de la République qui m’a demandé de ne pas s’opposer, de ne pas dresser une liste dissidente ou parallèle mais de se ranger sous la volonté des autorités. Du coup je soutiens la liste de Benno Bokk Yakaar à Camberéne et la liste de Benno Bokk Yakaar de la ville de Dakar », a dit le maire Mame Amadou Samba à la tête de la mairie de Camberéne depuis 2009. « Notre coalition Benno Bokk Yakaar(Bby) va remporter les élections à Camberéne », s’est montré optimiste le maire sortant de Camberéne qui voit le candidat de Benno Bokk Yakaar dans la capitale sénégalaise à savoir Abdoulaye Diouf Sarr gagner la bataille de Dakar pour se retrouver à la tête de la mairie de ladite capitale sénégalaise.

Revenant sur le processus ayant abouti au choix porté sur Doune Pathé Mbengue, le maire Mame Amadou Samba de rappeler qu’ « il y avait beaucoup de candidats au départ et ça avait crée beaucoup de problèmes ».  « D’un coup les gens ont pensé que ça pouvait déteindre sur le climat, sur les relations, sur le bon voisinage à Camberene alors d’un coup un groupe de bonnes volontés s’est réunis pour aller voir les autorités religieuses pour qu’elles donnent carte blanche pour qu’on puisse mener les négociations afin qu’elles puissent aboutir à une liste unique.

Finalement il faut l’avouer il n’y a pas de liste unique mais il y a eu une liste consensuelle à la tête de laquelle les autorités ont choisi la tête de liste, Doune Pathé Mbengue », rappelle M Samba. Avant de souligner qu’ au  «  finish il y a cinq listes à Camberéne, la liste Benno Bokk Yakaar dirigée par Doune Pathé Mbengue, Il y a une liste Sénégal 2035 dirigée par Libasse Diop Kane, il y a une liste Euleuk Sénégal dirigée par Mame Gueye Diop qui est de l’Apr, il y a la liste Pastef dirigée par Boubacar Diallo et une liste And Jef dirigée par Amadou Ngom. » Parlant de sa reconversion, Mame Amadou Samba révéle poursuivre ses activités qu’il menait avant d’être maire en soulignant qu’en plus d’être juriste, est comptable et s’active dans l’assurance.  Surfant sur un bilan qu’il « très positif »,le maire sortant de Camberéne de mettre sous le compte de son  magistère  la construction de la maison Khalife par le président Macky Sall, la Vdn 3 le Brt qui font que Camberéne est maintenant désenclavé avant  de se targuer aussi  d’avoir porté le budget de la mairie de Camberéne de 150 millions à 700 millions avec l’acte 3 de la décentralisation avant d’annoncer la rénovation du stade de Camberéne qui va se faire avec une enveloppe de deux milliards de nos francs.   

Assane GAYE

Previous post Tamba: Me Sidiki Kaba a voté et lance un appel au calme…
Next post Grand-Yoff: la lenteur dans le démarrage du vote déplorée…