Le One Planet Summit, organisé à l’initiative de la France, veut relancer une diplomatie verte

Read Time:47 Second

Une trentaine de décideurs mondiaux doivent présenter, lundi, des initiatives ou prendre des engagements concrets pour « la préservation des écosystèmes ».

Emmanuel Macron organise, lundi 11 janvier, à Paris une troisième édition du One Planet Summit consacré à la biodiversité, avec pour objectif de relancer une diplomatie verte mise à l’arrêt par le Covid-19.

Une trentaine de personnalités doivent intervenir, principalement par visio en raison de la crise sanitaire. Parmi elles, le secrétaire général des Nations unies (ONU), Antonio Guterres, le président de la Banque mondiale, David Malpass, l’héritier du trône britannique, le prince Charles, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, la chancelière allemande, Angela Merkel, les premiers ministres britannique, Boris Johnson, et canadien, Justin Trudeau, le président du Costa Rica, Carlos Alvarado, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, ou le patron de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Le Monde

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post GRANDE MURAILLE VERTE : LA BAD VA AIDER À MOBILISER 6,5 MILLIARDS DOLLARS
Next post One Planet Summit : le sommet de Paris accouche de milliards verts