Interventions chirurgicales et formations: Le bateau-hôpital Africa Mercy et le Global Mercy au Sénégal en 2022

Revoilà le bateau-hôpital Africa Mercy ! Après son arrivée à Dakar (Sénégal) depuis le 14 août 2019 au Port autonome de Dakar (Pad), le bateau-hôpital plus connu sous le nom de Mercy Ships avait observé une pause de maintenance aux Îles Canaries depuis avril 2020 avec la pandémie de Covid-19.

Ainsi, il sera de retour dans le pays, le 2 février prochain. 3 mois plus tard, précisément au mois de mai, le Global Mercy, le plus grand, va accoster au Port. L’information a été donnée hier, mardi 30 novembre, par le Docteur Serigne Diop, Conseiller à la Présidence de la République, au cours d’une session de briefing des médias nationaux. «Au niveau chirurgical, plus de 1400 personnes ont été opérées. A la demande du Sénégal, il est revenu pour continuer ses activités. Depuis 2018, le Président Macky Sall a pris en charge tous les salaires des jeunes sénégalais (250 personnes) qui travaillaient au Mercy Ships. Chaque mois, il offre 30 bœufs comme une contribution à l’alimentation des agents qui sont à bord. Tout le carburant du Mercy Ships, presque 7000 litres par jour, l’eau potable, le ramassage des déchets, tout cela est pris en charge par le Sénégal », a-t-il fait savoir. A l’en croire, le Sénégal va être encore la capitale de la chirurgie en 2022 et le Chef de l’Etat va être le porteur de ce message d’espoir de la chirurgie pour tous en Afrique en tant que président de l’Union africaine (Ua).

«Dans l’accord que nous avons signé, même si le bateau part, le Sénégal continue de bénéficier de la formation de Mercy Ships. C’est cela qui est dans la convention. Le Sénégal va aussi collaborer avec ce plan chirurgie que nous allons faire avec l’Organisation mondiale de la Santé (Oms). C’est pour rendre la chirurgie disponible aux quatre coins du Sénégal et du monde. Donc, le Mercy Ships va nous aider à mettre en place un plan avec des ressources humaines, financières, matérielles. Ce plan est extrêmement important », a déclaré Dr Diop.

Vice-président Marketing et communication de Mercy Ships, Jitze Kramer, souligne que l’objectif principal de leurs actions, c’est de privilégier les patients qu’on avait sélectionnés mais qui n’ont pas encore reçu l’aide. « Il y a une équipe qui visite les 14 régions du Sénégal pour les recenser. Au total, ce cycle prendra au total 5 ans et il continuera dans le long terme».

Previous post Affaire « Trafic de visas » : Thierno Diallo libre, Kilifeu reste en prison
Next post Miss monde : Miss Côte-d’Ivoire numéro 1 du challenge multimédia