add share buttons
September 22, 2021

Environnement: Le Sénégal sous la menace des conséquences du changement climatique

A l’instar des autres pays sahéliens, le Sénégal n’est pas épargné par les effets néfastes du Changement climatique. Ils se manifestent entre autres par l’érosion côtière, la dégradation des terres, les inondations. Certes beaucoup d éfforts ont été fournis ces dernières années par l’Etat et les experts en Environnement pour faire face au fléau. Cependant depuis la nomination de Abdou KARIM Sall à la tête du Ministère de l’Environnement et du Développement durable, le département connaît des bouleversements avec notamment la nomination à des postes stratégiques de personnes inexpérimentées qui ont fini par mettre en veille les compétences de certains experts. Le cafouillage noté ainsi que la quasi absence d’ informations de fond sur le déroulement de la Cop 25, en sont de parfaites illustrations car, contrairement aux années précédentes, les Sénégalais ne sentent pas la Cop 2019: Mauvaise pré-organisation? Non imprégnation des experts ou Inexpérience?
Autre fait constaté, la présence prématurée de Abdou Karim Sall qui perturbe la quiétude des experts Sénégalais durant les négociations climat. En effet, présent à Madrid depuis le 4 décembre alors que ses compères sont attendus le 10 pour la réunion des Ministres de l’Environnement, il s’ est fixé comme mission une promenade quotidienne dans les pavillons et de s’improviser expert en négociation.
Pourtant l’expertise du Sénégal en négociation n’est plus à démontrer et leur présence dans les groupes de négociations réconfortent leurs pairs africains.
A noter que les négociations demeurent les étapes les plus importantes de la rencontre climat . Seulement en plus d’être venus en nombre réduit cette année, les négociateurs Sénégalais subissent les caprices du Ministre de l Environnement qui s’obstinent à faire des réflexions hors normes qui ne sont d’ aucune utilité pour le bon déroulement des négociations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post COP25 : onze questions pas si bêtes sur le réchauffement climatique
Next post COP 25 : La foire des revendications