DABAKH , UN SERAPHIN DE LA PAROLE DIVINE ! Par Ibrahima NGOM Damel Journaliste

Les premières lueurs de l’aube distillèrent un jour blafard et lugubre.

L’atmosphère tiède, les visages amochés Le peuple surpris et estomaqué. Quel triste jour !

Quelle triste nouvelle !Tivaoune- la – Sainte était prise d’assaut

Des talibés la rallièrent, toutes confréries confondues. C’était l’Ami du Sénégal qui venait de nous quitter : Maam Abdoul Aziz SY
Homme toujours cité en modèle, Régulateur social irréprochable. Séraphin de la parole divine. Le peuple à qui vous avez abreuvé d’une lumière céleste, Que vous avez choyé d’idées vectrices de progrès,

Continue de vous pleurer comme une Madeleine Maam Dabakh, vous êtes un Bouclier moral sûr Rien ne nous emportera, vous nous sustentez. Et les rapaces voraces ne tireront nullement bénéfice de nos cadavres.

Maam Dabakh Yaa bakh SY Malick !Nous avons perdu, le Sénégal a perdu, le monde entier a perdu
Homme rare dans son genre, avisé et averti Héros increvable de la paix sociale, parrain de toute un peuple.

 L’oubli, ce second linceul des morts ne vous enveloppera à la saint glinglin. Et votre œuvre si grandiose survivra, il est certain, au contingentement du temps.

Repose en Paix, Maam !

Previous post Nécrologie-Touba en deuil : Sokhna Amy Mbacké Ganar Falilou rappelée à Dieu…
Next post Il était une fois, un grand serviteur de l’Etat: Djibo Léïty KA… Par Bassamba Camara