Babacar Seck, maire des Hlm sur les prochaines locales: « J’évalue mes chances à 100% »

Babacar Seck, maire des Hlm depuis 2014 et deuxième adjoint au maire de Dakar de 2009 à 2014, ira à la reconquête de mairie de sa commune le 23 janvier prochain lors des prochaines locales. Très confiant quant à sa réélection, M Seck d’en donner les raisons à travers cet entretien.  

A combien évaluez-vous vos chances d’être réélu à la tête de la commune des Hlm ?

J’évalue mes chances à 100% dans la mesure où je considère avoir fait ce que je dois faire. Je considère que j’ai été élu pour une mission. Je ne peux pas dire que j’ai accompli ma mission à 100%, seul Dieu peut tout faire à 100%.  J’estime que si le fait d’avoir fait du bon travail, je peux estimer avoir ce pourcentage.

Il y a 13 candidats dont vous qui briguent la mairie de votre commune. Ne risquez-vous d’être fragilisé surtout par des listes parallèles au sein de votre coalition qui vont aussi à la conquête des Hlm ?

Vous savez fragiliser c’est autre chose. Ce que moi je tiens à dire premièrement je conteste ces 13 listes. Je ne les conteste pas parce que ce ne sont pas les fils des Hlm.   Je pense que Hlm n’est pas si grand pour avoir 13 candidats. Je pense que si nous ne voyons que l’intérêt de la commune des Hlm, les gens auraient pu se regrouper. Au maximum cinq candidats suffisent pour les Hlm. Ça c’est mon avis. La chance, je la mets entre les mains de Dieu. Je considère avoir fait ce que je devais faire. Je sais que je peux compter sur une population objective. Les hlmois sont là. Ils peuvent juger. Je leur laisse le jugement. Je ne suis pas le premier maire des Hlm, j’estime qu’il y a eu qui sont passés avant moi. Les gens jaugeront par rapport aux autres, par rapport à ce que j’ai fait. Ma candidature a été accepté par ceux avec qui j’ai travaillé. Je n’ai pas senti d’opposition à ma candidature. Ceux qui sont de Benno Bokk Yakaar (Bby), ils n’ont pas le droit de se rebêler. Ça c’est la rébellion. Nous sommes ensemble, ils auraient accepté qu’on aille au primaire. Ah oui, j’étais prêts pour les primaires. Même actuellement (d’aller aux primaires). On se connait.  

Comment se déroule la campagne électorale ? 

Notre stratégie c’est la proximité. Nous allons vers les populations avec un bilan et des preuves à l’appui. Vous savez un bilan quand on ne peut le toucher du doigt c’est qu’il y a problème. Sur le plan du social ce qu’on a fait, les populations le savent. Le social ne se quantifie pas. Considérons toutes les personnes qui ont eu à demander une aide à la mairie, leurs demandes ont été acceptées. Le nouveau stade des Hlm, sera réceptionné d’ici fin janvier, le marché des Hlm est en train d’être repris. Nous allons boucler pour la voirie. D’ici janvier, on aura toutes les rues des Hlm.  

Recueillis par Assane Gaye

Previous post Locales à Kaolack: BBY enrôle les enseignants, Me Naffissatou Diop Cissé à la rescousse…
Next post Locales à Kolda: Sikilo déroule le tapis rouge à Mame Boye Diao…