add share buttons
November 30, 2021

Alioune Tine et Mame Mactar Gueye hantés par les démons de la division

Read Time:1 Minute, 16 Second

 Jusque-là, le débat sur les divisions ethniques n’a jamais prospéré au Sénégal. Mais depuis quelques temps, des personnalités politiques et hommes de médias tentent de l’imposer dans l’espace public. Ce qui indispose toutes les forces vives responsables, parmi lesquelles Alioune tine et Mame Mactar Gueye qui n’ont pas caché leur désolation d’entendre ce genre de discours au Sénégal.

S’ils étaient ressuscités, les pères fondateurs et autres éminences grises du pays comme Senghor et Cheikh Anta Diop auraient du mal à reconnaitre ce Sénégal qu’ils ont légué à l’actuelle génération. Tout au moins, ils seraient profondément déçus du débat «mesquin» que certains hommes de mauvaise foi tentent d’imposer dans le pays. Parce qu’en réalité, jusque-là, il n’y a pas de division et autres rivalités ethniques criardes sur le territoire sénégalais. Mais à force de stigmatiser des communautés et d’opposer les unes aux autres, ces politiciens et hommes de médias véreux risquent de saper l’unité et la stabilité du pays.

Et c’est ce qu’a compris le fondateur du Think Thank Afrikajom Center, Alioune Tine qui, dans un tweet hier, s’est d’abord interrogé sur la récurrence du débat sur les questions identitaires au Sénégal. Il souligne que c’est un signe palpable de régression du débat politique et de l’absence de débats d’idées. «Il faut arrêter de recourir à la manipulation des leviers identitaires pour conquérir ou conserver le pouvoir», a alerté Monsieur Tine.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Khalifa Sall tire sur le PS et se dirige vers le palais
Next post Samuel Sarr, Khadim Bâ et Cie posent de première pierre de leur centrale