Affaire des passeports diplomatiques : Trois semaines après la levée de l’immunité des députés Biaye et Sall, l’enquête toujours au point mort

Les députés Boubacar Biaye et Mamadou Sall ont perdu leur immunité parlementaire, certes. Mais le dossier sur le trafic présumé des passeports diplomatiques n’a pas bougé d’un iota, depuis lors.

Dans sa parution de ce jeudi, le quotidien SourceA rapporte que les deux parlementaires n’ont toujours pas été entendus par les enquêteurs de la Division des investigations criminelles (DIC).

Interrogé par le journal, Boubacar Biaye  dira : «A supposer qu’il y a mon nom sur un certificat de mariage, quel est l’officier d’état-civil qui a confectionné ce document. Même s’il y a une enquête, elle n’ira nulle part. Ils vont voir que rien ne me lie à Condé».
L’autre député, Mamadou Sall, joint aussi par le journal, n’a pas voulu être bavard : «Tout le monde voulait la levée de l’immunité parlementaire, c’est déjà fait. C’est moi-même qui ai demandé qu’on lève la mienne. Donc, la balle est aujourd’hui dans le camp de la justice».

Previous post Adultère : Un agent forestier surprend son ami commerçant sur sa femme et le conduit nu au commissariat
Next post ENVIRONNEMENT: UN BUDGET EN  » HAUSSE DE 12 MILLIARDS DE FRANCS CFA »