SECTEUR IMMOBILIER : L’inquiétude des agenciers et courtiers du Sénégal

Dans le cadre du premier voyage de l’industrie immobilière française en Afrique de l’ouest dénommé «Dakar 2020», le club de l’immobilier Marseillais et Provinces a signé une convention avec la Chambre de commerce de Dakar ; convention qui tourne autour du bâtiment, de la construction ou encore de l’immobilier. Mais, ce partenariat qui n’enchante guère la Fédération des agenciers et courtiers immobiliers du Sénégal. Elle craint que les géants français de l’immobilier engloutissent le marché national. Conséquence, les acteurs interpellent l’Etat pour qu’il y ait une collaboration gagnant-gagnant et non concurrence déloyale. «Aujourd’hui, les groupes français vont venir accaparer tous nos ressources immobilières au Sénégal et participer ainsi à un déclin de l’activité parce que premièrement, ils arrivent ici avec des entreprises qui sont déjà bien établies, des entreprises qui ont une grande expérience dans l’immobilier depuis des années ; ce sont ces mêmes groupes français qui vont venir au Sénégal pour concurrencer nos sociétés immobilières pratiquement naissantes», a confié lundi à la pressele vice-président de la Fédération, Abdou Karim DIEDHIOU.

Les sociétés immobilières sénégalaises sont essentiellement composées de Petites et moyennes entreprises (PME), et de Petites et moyennes industries (PMI).D’où, la Fédération demande au chef de l’Etat, Macky SALL, de mettre en avant l’intérêt des nationaux. «Le Sénégalais doit être une priorité, comme ce qui se fait dans les secteurs qui sont importants. On demande à ce que l’Etat ait une priorité par rapport à nous Sénégalais qui sommes jeunes entrepreneurs, qui avons créé des entreprises en immobilier et qui aimerions faire valoir ces entreprises», a plaidé M. DIEDHIOU.

Raymond Apéraw DIATTA

Related posts

Leave a Comment