Présumés viols répétitifs : Adji Sarr sort de son silence

Adji Sarr s’est exprimée pour la première fois sur ses accusations de viols répétitifs contre le député Ousmane Sonko. Chez nos confrères de Leral.net, la masseuse a fait de graves révélations sur le leader de Pastef.

« Si Sonko jure sur le saint Coran qu’il n’y a jamais eu rien entre lui et moi, je retire ma plainte et j’assume les conséquences. Il m’a étranglée avant de me forcer à coucher avec lui le jour où je l’ai vu au salon. J’ai refusé mais il m’a dit qu’il ne pouvait pas me résister et que je lui donnais envie. Quand il me le disait, il était armé. »

« Il m’a dit qu’il était armé parce qu’il est l’homme le plus surveillé au Sénégal. Il m’a aussi dit que lorsqu’il sort sans ses gardes du corps, il est armé. Il m’a dit que si je refuse lui il est armé. Après il m’a étranglée avant de me dire que même si je racontais cela à ma patronne, elle ne va pas me croire. Mais, je ne me rappelle même pas combien de fois il m’a violée. »

« Je suis désolée pour ce qui s’est passé ces derniers jours dans ce pays. Si je le savais, je n’allais pas porter plainte. Mon intention était seulement de porter plainte sans que personne ne le sache. Je voulais juste que les gendarmes sermone Sonko afin qu’il me laisse tranquille. Mais, j’ai vu les choses ont eu d’autres tournures. Je demande pardon aux Sénégalais pour les morts. »

Quant à Ndèye Khady Ndiaye (propriétaire du salon de massage), je la comprends. Je pense qu’elle se protège, raison pour laquelle elle a parlé comme ça. Mais, je pense qu’elle pouvait aussi avoir une autre réaction que celle qu’elle a actuellement. C’est bien elle qui m’a proposé d’avorter après qu’elle m’ait demandée le nom de la personne qui m’a enceintée. C’est lorsque je lui ai dit que c’est Ousmane Sonko qui est à l’origine de cette grossesse qu’elle m’a conseillé d’avorter. »

« Le Capitaine Touré savait que Ndèye Khady Ndiaye m’avait proposé de faire un avortement avec un mélange de Coca Cola et du café. Une fois la question de ma grossesse évoquée devant l’enquête, Ndèye Khady avait aussitôt dit qu’elle savait qu’Ousmane serait l’auteur

Related posts

Leave a Comment