Exploitation Illégale d’or : 14 Sénégalais et 06 Maliens arrêtés à Wansangaran

Les opérations de démantèlement de sites clandestins d’orpaillage  initiées par la compagnie de gendarmerie dans la région de Kédougou se poursuivent toujours.  Et c’est à une véritable chasse aux orpailleurs clandestins que se livre la brigade de gendarmerie de Saraya.
Après le démantèlement des sites clandestins de Séguekho, Gamba Gamba dans la Commune de Bembou, de Fadougou (Commune de Madina Baffé), la brigade de gendarmerie de Saraya vient de mettre fin, à nouveau, aux activités clandestines d’exploitation de substances minérales à Wansangaran, localité située dans la commune de Missira Sirimana à 85 kilomètres de la commune de Saraya. Cette fois-ci, la technique utilisée par les éléments de l’adjudant Laye Diaw Ndiaye est l’infiltration qui leur a permis de neutraliser 20 personnes dont 14 Sénégalais et 06 Maliens pour exploitation illégale de substance minérale et altération du domaine forestier. En plus, le matériel saisi est composé d’un groupe électrogène et de 25 pelles carrées.

Après leur  garde à vue à la brigade de gendarmerie territoriale de Saraya, ils ont tous été déférés au parquet de Kédougou pour exploitation illicite de substance minérale et altération du domaine forestier.
C’est le quatrième site clandestin d’orpaillage démantelé par les hommes en bleu en moins de deux mois dans ce département frontalier au Mali où les sites clandestins communément appelés dioura pullulent comme des champignons.
Avec cette technique d’infiltration initiée par la brigade de gendarmerie de Saraya, les orpailleurs clandestins ont moins de chance de s’échapper. Pour l’heure, ces opérations d’envergure vont se poursuivre nous signale-t-on, afin de mettre un terme à ces formes d’extraction illégale de substances minérales et d’altération du domaine forestier dans la région de Kédougou.

Related posts

Leave a Comment