DÉVELOPPEMENT DURABLE : Des experts africains en « networking » à Dakar

Pour pouvoir progresser durablement vers les objectifs de développement en Afrique, il est nécessaire d’analyser attentivement les changements environnementaux ainsi que l’impact à long terme des activités humaines. Cela le  programme GMES  (surveillance mondiale pour l’environnement et la sécurité) l’a bien compris, c’est pourquoi elle offre un cadre idéal pour mener ce type d’analyses d’une manière systématique. Ainsi, depuis un an et demi huit pays africains dont deux anglophones, le Ghana et la Gambie et six pays francophonie dont le Sénégal ont identifié leurs priorités concernant les domaines de l’eau, ressources naturels et zones humides. Ces projets seront harmonisés afin de pouvoir élaborer un plan d’action visant à aider l’Afrique à exploiter les bénéfices des systèmes spatiaux pour le développement durable. Les participants de l’atelier continental Gmes à Dakar vont durant quatre jours (du 6 au 10 mai) échanger sous formes de networking avec des experts de l’Afrique et de l’Europe en vue de bénéficier de l’utilisation des images satellitaires pour la bonne gestion de leurs projets environnementaux. Selon le coordonnateur du Gmes Tidiane Ouattara le Gmes est une initiative de l’Union européenne et de l’Agence spatiale européenne (ESA), est développé afin d’apporter de manière durable des services fiables et en temps opportun concernant les questions environnementales et de sécurité, pour répondre aux besoins des utilisateurs ainsi que des pouvoirs publics.

Abenatv

Related posts

Leave a Comment