Covid-19 aux États-Unis : 500 000 morts, un bilan « déchirant » pour Joe Biden

Le président américain Joe Biden a présidé lundi une cérémonie d’hommage aux plus de 500 000 victimes du Covid-19 dans le pays. Le démocrate a aussi ordonné une mise en berne des drapeaux sur l’ensemble des bâtiments fédéraux pendant cinq jours.

Le bilan de l’épidémie de Covid-19 aux États-Unis, qui a dépassé 500 000 morts lundi 22 février, est « déchirant », a déclaré d’une voix émue le président américain Joe Biden lors d’une allocution depuis la Maison Blanche.

« Nous devons résister à la tentation de voir chaque vie comme une statistique […]. Nous devons le faire pour honorer les morts », a-t-il ajouté avant d’observer une minute de silence en présence de son épouse, Jill Biden, de la vice-présidente, Kamala Harris, et de son époux, Doug Emhoff. « Je demande aussi que nous agissions, que nous restions vigilants, que nous gardions nos distances, que nous portions des masques, que nous nous fassions vacciner », a-t-il ajouté.

Après l’allocution, les deux couples de l’exécutif américain sont apparus devant la Maison Blanche, où ils se sont recueillis quelques instants, d’abord silencieux, puis accompagnés dans cet hommage par le très populaire cantique « Amazing Grace », joué par un orchestre de marines.

Après l’allocution, les deux couples de l’exécutif américain sont apparus devant la Maison Blanche, où ils se sont recueillis quelques instants, d’abord silencieux, puis accompagnés dans cet hommage par le très populaire cantique « Amazing Grace », joué par un orchestre de marines.

Un timide optimisme auquel faisait écho, lundi, l’annonce de la réouverture des cinémas de New York, prévue le 5 mars, avec une jauge maximum de 25 % de la capacité d’accueil habituelle et une limite de 50 spectateurs par salle.

APF

Related posts

Leave a Comment