Cheikh Tidiane Dièye sur la sortie d’Adji Sarr: « la théâtralisation de la tragédie telle qu’elle a été présentée »

Depuis hier mercredi, rares sont les responsables de Pastef ou les avocats de Ousmane Sonko qui ont accepté de s’exprimer sur la sortie de Adji Sarr. Ce jeudi, Cheikh Tidiane Dièye, membre du Mouvement pour la défense de la Démocratie, a donné son avis sur la sortie de la plaignante dans une tribune que nous vous proposons.

« Ne nous laissons pas divertir. Lorsque le Saint Homme de Touba, Serigne Mountakha Mbacke, qu’Allah l’Agrée, nous a envoyé ses émissaires pour nous demander de surseoir à nos actions afin de lui laisser le temps d’œuvrer pour le retour à la paix, nous avons répondu favorablement à son appel, avec diligence, espérance et respect.

Car nous sommes convaincus que le Khalif parle  et agit  au nom et pour le compte de tous nos valeureux Guides, musulmans comme chrétiens, et dans l’intérêt exclusif du peuple sénégalais. Depuis, nous n’avons posé aucun acte ou tenu aucune déclaration de nature à entraver ou gêner sa démarche.

Nous réaffirmons cette posture tout en espérant, du côté du pouvoir, la même attitude de  responsabilité pour libérer sans délai les prisonniers politiques, ouvrir une enquête indépendante  contre les auteurs de crimes, organiser les réparations et indemnisations et abandonner les poursuites liées à ce dossier dangereux pour notre pays.

Nous demandons à toutes et tous de rester mobilisés et concentrés sur nos objectifs: restaurer la démocratie et l’Etat de droit, à travers l’application des dix exigences que nous avons formulées.

La théâtralisation de la tragédie vécue par les sénégalais, telle qu’elle a été présentée hier sur les écrans, est une grave agression contre les principes moraux notre société. Mais une telle bassesse n’engage que  ses auteurs. »

iGFM

Related posts

Leave a Comment