add share buttons
October 19, 2021

ZIARRA OMARIENNE : Les fidèles envahissent le mausolée

Read Time:1 Minute, 16 Second

La 39ème édition de la « ziarra » (pèlerinage) annuelle de la famille « omarienne », dédiée à Thierno Saidou Nourou Tall et à Thierno Mountaga Tall, a démarré, ce vendredi.

Des centaines de fidèles musulmans, des disciples de la famille Tall pour la plupart, ont pris part à la séance de « Hadratoul Jumah », l’évocation des noms de Dieu marquant le démarrage de ce pèlerinage, dans la mosquée Cheikh-Oumar-Al-Foutiyou Tall. A la fin de cette séance d’évocation des noms de Dieu, le chef de la communauté « omarienne », Thierno Madani Tall, a pris la parole pour souhaiter la bienvenue aux fidèles, dans la mosquée située dans le quartier de la Médina. Il a prié pour la prospérité du Sénégal et du monde entier. La «ziarra» annuelle de la famille «omarienne» commémore le rappel à Dieu du khalife Thierno Seydou Nourou Tall et celui de son frère, Thierno Mountaga Ahmad Tall. Cette année, le thème choisi par les responsables de cette manifestation pour échanger avec les fidèles est : «De la sagesse pour l’équilibre et la sauvegarde de l’humanité».Le comité d’organisation du pèlerinage envisage d’organiser samedi des séances de lecture du Coran. La cérémonie officielle de la manifestation aura lieu dimanche. Un congrès annuel de la Ligue islamique des oulémas est prévu lundi, de 9 heures à 21 heures, selon le comité d’organisation. Les prières du khalife Thierno Madani Tall pour les fidèles, à la fin du congrès, marqueront la clôture du pèlerinage.

Paule Kadja TRAORE

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post MOUSSA SY : « Le Président Macky Sall a bien travaillé, il a fait plus que Wade et il mérite un second mandat »
Next post ZIARRA 2019 : Pèlerins, commerçants et mendiants se frottent les mains