Wagner, abus de l’armée: le gouvernement malien réfute en bloc les accusations

Read Time:1 Minute, 8 Second
La junte malienne a réfuté en bloc les accusations d’abus de l’armée contre les civils, d’alliance avec des mercenaires du groupe russe Wagner et de ségrégations contre la communauté peule, après un nouveau rapport défavorable sur les droits humains.
 
La Fédération internationale pour les droits humains (FIDH) a publié jeudi un rapport faisant état d’une hausse sans précédent en 2022 des attaques contre les civils dans le centre du Mali, un des principaux foyers de la violence au Sahel.
Le rapport dénonce les crimes perpétrés selon la FIDH par les jihadistes, les milices communautaires, mais aussi l’armée malienne et le groupe paramilitaire russe Wagner. Il stigmatise l’impunité en vigueur.
 
« Ces allégations sont pour la plupart tendancieuses, non recoupées et faites à dessein, dans le but de ternir l’image des Forces de défense et de sécurité maliennes », dit le gouvernement contrôlé par la junte dans un document publié jeudi soir et reprenant les éléments de réponse régulièrement opposés à de tels rapports.
 
Le gouvernement parle d' »étalage de faits sur la base de témoignages non contradictoires, ne s’appuyant sur aucune preuve tangible et souvent faits sous la menace de groupes terroristes ».
 
Il assure que l’armée opère « dans le strict respect des droits de l’Homme et du droit international humanitaire », et que les présumées violations donnent toujours lieu à un « traitement diligent » et des enquêtes.
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post ouverture quant à une décrispation de cette tension qui expose le Sénégal à la risée du monde.
Next post Mondial: l’Iran domine le pays de Galles au bout du temps additionnel