Visite de macky sall a bamako : Pompier africain et voisin malien (par Alassane SOULEYMANE)

Le président sénégalais est aussi le président en exercice de l’Union africaine. Il arrive ce lundi 15 août 2022 à Bamako pour discuter avec son homologue malien, col. Assimi GOITA, d’un certain nombre de dossiers sous-régionaux et internationaux. Toutefois, la coopération bilatérale entre les deux pays « très » voisins ne pourrait passer sous silence. 
«Monsieur le Président, s’il vous plaît, il faut enlever l’embargo sur le Mali. On a faim, on a soif. S’il vous plaît Monsieur le Président, il faut enlever l’embargo sur le Mali», lançait une pèlerine malienne à l’endroit d’un autre pèlerin et non des moindres, à savoir le  président sénégalais Macky SALL, en avril dernier, sur les lieux saints de l’islam en Arabie saoudite. Malgré la voix imposante mais suppliante de l’interpellatrice, l’interpellé se contentera comme réponse d’un simple « in challah »aux relents cependant d’acquiescement dans le sens religieux. La vidéo est vite devenue virale. Le lieu, réservé pour la spiritualité islamique, s’est vu offrir une séquence d’une crise socio-politique censée rester dans sa région ouest africaine, à plus de six mille kilomètres à vol d’oiseau. L’interpellation de la malienne avait son pesant à la proportion de la crise malienne, sur fonds d’embargo imposé par la CEDEAO quatre mois plutôt. Le président sénégalais n’est pas seulement un poids lourd de la communauté régionale ouest africaine mais il est  aussi le président en exercice de l’Union africaine et surtout d’un des voisins les plus proches historiquement, sociologiquement et géographiquement du Mali. Sa voix devrait donc compter  triple pour un allègement de la peine de l’ « accusé Mali ».

Le bilan du Chef de l’Etat sénégalais à la tête de l’organisation continentale  passera par l’écho qu’aura sa visiteà Bamako, pour brève qu’elle sera, et par l’oreille que lui prêteront les autorités de Bamako. Une visite donc très attendue. 
Alassane SOULEYMANE,
Journaliste

Previous post
Next post Une distinction pour Dr Massamba Gueye