« Vers une couverture médiatique renforcée : Des journalistes et une Natural Justice s’unissent pour créer un consortium en environnement »

 

L’Ong Natural Justice, une organisation non gouvernementale  axée sur les droits de l’homme et le droit de l’environnement, a collaboré avec des professionnels des médias au cours d’une réunion tenue à Dakar les mardi et mercredi derniers. L’objectif était de discuter de la création imminente d’un consortium regroupant des organisations de journalistes en environnement. Cette initiative vise à rehausser la qualité du traitement médiatique des questions cruciales liées à l’environnement, y compris les enjeux des changements climatiques.

La genèse de cette idée novatrice émane de la réflexion approfondie d’une vingtaine de journalistes spécialisés en environnement au Sénégal. Pas moins de neuf réseaux de journalistes en environnement, basés dans des régions clés telles que Cayar, Mbour (ouest), Fatick (centre), Tambacounda (est), et Ziguinchor (sud), ont été représentés lors de cette rencontre exceptionnelle.

Au cours de l’atelier intensif sur deux jours, les participants ont entrepris une auto-évaluation approfondie des réseaux de journalistes existants au Sénégal. L’objectif était de dresser un bilan des réalisations accomplies jusqu’à présent et d’identifier les défis et les contraintes auxquels ils font face.

À la suite de cette introspection collective, les participants ont unanimement conclu à la nécessité de créer un consortium unifiant toutes les associations de journalistes spécialisés en environnement, avec le précieux concours de Natural Justice. L’objectif principal est d’améliorer significativement le traitement de l’information environnementale dans les médias sénégalais.

Les responsables de Natural Justice ont souligné que leur organisation à but non lucratif se spécialise dans le soutien aux communautés locales et organisations, tout en menant des recherches approfondies sur le droit de l’environnement et les droits de l’homme. Ils offrent également des conseils techniques aux gouvernements et organisations intergouvernementales, tout en participant activement aux processus internationaux en faveur de la justice environnementale.

Cette collaboration inédite entre Natural Justice et les journalistes spécialisés en environnement au Sénégal représente une étape cruciale vers une couverture médiatique plus impactante et informée des enjeux environnementaux actuels. Le consortium promet de devenir un acteur clé dans la sensibilisation du public aux questions environnementales cruciales et dans la promotion d’une action collective pour un avenir plus durable.

Previous post ENVIRONNEMENT / Feux de brousse : 66 cas enregistrés en moins de deux mois (ministre)
Next post Le dossier de Nitdoff confié au doyen des juges