add share buttons
December 5, 2021

Tremblement de terre au ministère de la Santé et de l’Action Sociale: Docteur Bousso jette l’éponge.

Read Time:2 Minute, 23 Second

Nous avons appris, de sources dignes de foi, le départ du Docteur Abdoulaye Bousso du ministère de la Santé et de l’Action Sociale.

En effet,le Patron du Centre des Opérations d’urgence Sanitaire vient de déposer sur la table d’Abdoulaye Diouf Sarr une demande de disponibilité qui sonne comme une rupture avec le ministère.

Ainsi, après ses nombreux bisbilles avec le professeur Moussa Seydi,   chef du service des maladies infectieuses de l’ hôpital Fann.

 Abdoulaye Diouf Sarr vient de perdre un éminent maillon de son dispositif de riposte contre le Coronavirus.

Docteur Abdoulaye Bousso dirige depuis le 1er décembre 2014 le Centre des Opérations d’urgence Sanitaire institué pour lutter contre épidémie à Ebola.

Concernant le Coronavirus, les Sénégalais ont été unanimes de constater son professionnalisme et sa maîtrise du domaine de la Santé sans oublier le port de costumes impeccables.

Les réseaux sociaux se posaient la question de savoir pourquoi pas lui pour diriger le ministère aussi stratégique que la Santé.   Une réaction qui avait fini de créer beaucoup de jalousie dans l’entourage du ministre Abdoulaye Diouf Sarr.

Nous pouvons également rappeler une de ses sorties lors d’un panel en présence des partenaires où le Docteur Bousso avait fait une déclaration pour décrier son budget de fonctionnement qui s’élève à 50 millions de francs CFA en période de pandémie.

Créé le 1er décembre 2014 par arrêté ministériel, le Centre des Opérations d’urgence Sanitaire est une structure de Coordination des urgences sanitaires.

Tirant les leçons de la gestion du cas importé d’Ebola au Sénégal,   le professeur Awa Marie Coll Seck avait impulsé la mise en place d’une structure permanente de coordination des urgences sanitaires de portée nationale.

Une structure qui a un rôle dans la prévention, la détection et la réponse aux urgences.   Le C.O.U.S, dans sa mise en œuvre, avait bénéficié de l’appui déterminant de la fondation Bill And Melinda Gates ainsi que l’Oms;  l’unicef, du CDC,  de DTRA et de la plus part des partenaires techniques et financiers du Sénégal.

Le Centre des Opérations d’urgence Sanitaire est dirigé depuis lors, et avec brio, par le Docteur Abdoulaye Bousso qui fait l’objet de toutes les convoitises sur le plan international.

Aujourd’hui,  le C.O.U.S devient orphelin de son boss qui préfère quitter le ministère de la Santé et de l’Action Sociale qui,   depuis le début de la pandémie à Coronavirus,  fait l’objet de toutes les critiques basées sur du népotisme,   de la gabégie et du clientélisme politique;  avons-nous appris dans les couloirs du ministère.

Il revient maintenant à M. le Président de la République de tirer les conséquences de ces départs qui sonnent comme un échec dans la gestion politique du ministère de la Santé et de l’Action Sociale.

Affaire à suivre !!!

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post Tchad: après la mort de Déby, les rebelles promettent de marcher sur N’Djamena
Next post CONTRÔLE DE LA MUNICIPALITÉ DE ZIGUINCHOR : Zig Bou Bess dans la course