Trafic de bois en Casamance: La Suisse ouvre une procédure pour crime de guerre 

Read Time:37 Second

La Suisse a fait une demande d’entraide judiciaire internationale à la Gambie dans une affaire de pillage de bois précieux au Sénégal. Les autorités de Banjul l’ont confirmé hier, au lendemain de la diffusion d’un documentaire sur le sujet à la télévision suisse RTS.

Comme l’indique la demande d’entraide, Bern a ouvert une procédure contre son ressortissant Nicolaï Buzaïanu, accusé depuis juin 2019 de crime de guerre, pour avoir pillé le bois de rose de Casamance. Un trafic décrit hier dans un documentaire de la télévision suisse RTS.

L’audition des témoins et des suspects va pouvoir commencer. L’entraide judiciaire pourrait être demandée au Sénégal, qui pourrait aussi se porter plaignant pour avoir été pillé de ses ressources.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %
Previous post 3 morts lors des manifestations : Sonko impute la responsabilité à Macky
Next post Critiques de Sonko contre les médias : Abdou Karim Fofana et Mamoudou Ibra Kane réagissent