add share buttons
December 9, 2021

TELETHON 2020 EN FAVEUR DES MALADES CANCEREUX : La Lisca met en garde contre de faux engagements de certains ministres

Read Time:1 Minute, 56 Second

C’est reparti pour un nouvel élan de solidarité nationale en faveur des malades cancéreux du pays. La Ligue sénégalaise contre le cancer (Lisca) organise, vendredi 21 février prochain, en partenariat avec la Rts et le Ministère de la Santé et de l’Action sociale un téléthon pour aider à la prise en charge des malades du cancer, a annoncé hier la présidente Dr Fatma Guenoune. Non sans mettre en garde, cette fois-ci, contre les faux engagements pris à l’antenne par de hautes personnalités du pays, dont des membres du gouvernement. «Lors du téléthon du 11 mai 2018, nous avions eu beaucoup de promesses de don, même de hautes personnalités de l’Etat qui avaient fait des promesses de plus de 7 millions FCFAqui n’ont rien donné. Là nous n’allons pas citer denoms. Mais retenez que sur 237 millions en promesses, nous n’avons pu collecter que 198 millions et quelques. On a fait des relances aux gens qui s’étaient engagées à donner quelque chose. En vain. Donc, des gens dont des ministres ont appelé à l’antenne de la Rts pour se faire voir, et  n’ont rien donné malheureusement», aregretté la présidente de la Lisca, Dr Fatma Guenoune qui répondait aux questions des journalistes lors d’une rencontre marquant la Journée mondiale contre le Cancer, célébrée hier par la communauté internationale.

Dressant le bilan de ce dernier téléthon, DrGuenoune indique que grâce à l’argent récolté, 677malades cancéreux dont 70% constitués de femmes, ont été pris en charge. Aussi, trois (3) bourses de spécialisation en cancérologie ont été octroyées et 17 séances de soutien aux malades durant leur traitement.

Pour faire plus, la Lisca veut récolter au moins un (1) milliard F CFA à la fin du téléthon de février prochain, car «plus de 200 dossiers sont en attente d’être pris en charge au niveau de la Lisca», a signalé Dr Guenoune, en présence de la Directrice de la Santé publique, Dr Marie Khémesse NGOM NDIAYE. Selon elle, ce don permet de continuer la prise en charge thérapeutique des malades, de construire une maison de vie où les malades pourront séjourner pendant la durée du traitement, de construire une nouvelle salle de chimiothérapie et de poursuivre la subvention et la gratuité de la mammographie.

Raymond Apéraw DIATTA

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post CONSERVATION DE LA BIODIVERSITÉ : Le Sénégal vers la révision du code de la chasse et de la protection de la faune sauvage
Next post CONTRIBUTION/ABDOU SANE GEOGRAPHE ENVIRONNEMENTALISTE : Les événements tragiques de Saint Louis : Une résultante de l’absence de vision de nos autorités dans la protection et l’exploitation de nos ressources halieutiques.