Sonko-Adji Sarr, Samba Sall…: Les révélations explosives d’une enquête de l’Asred

5 mois après le décès de Samba Sall, le fauteuil du juge du premier cabinet est toujours vide. Pourtant, plus 200 dossiers sont dans les tiroirs.

Selon Ibrahima Sall, président de L’ASRED (Association pour le Soutien et la Réinsertion Sociale des Détenus) qui a mené une enquête exclusive sur cette affaire, ce retard est dû à une terrifiante affaire mystique qui est au cœur du dossier Ousmane sonko – Adji Sarr, dont le défunt Doyen des juges d’instruction, avait hérité suite au désistement du juge du 8e Cabinet, Mamadou Seck.
Une surprenante révélation dont le président de l’Asred dit avoir des preuves fiables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post Procès de Guy Marius: le verdict fixé au 14 octobre
Next post Sœur de Cheikh Niasse : “Ce n’est pas une mort naturelle, nous n’avons pas accès à sa dépouille”